Inscription à la newsletter

   < Actualité précédente Actualité suivante >



Les Étoiles du Management : Luc Delafosse, Directeur général, Hôtel de Crillon, Paris (France)

Catégorie : Europe - France - - Interviews - Les Étoiles du Management
Interview réalisée par Rachel Chantal, publié le 31-01-2014

«Il faut se remettre en question»



Luc Delafosse, Directeur général, Hôtel de Crillon, Paris

Le parcours exceptionnel de Luc Delafosse commence avec un concours de circonstance, prélude à ce destin qui le fait toucher aux étoiles.

En effet, après des études à l’Ecole Hôtelière de Poligny, il rejoint en 1978 la brigade du Chef Denis Moureau en tant que cuisinier, à l’Auberge de la Poutre dans le Jura, restaurant doté d’une étoile au Guide Michelin. Réalisant qu’il n’est pas fait pour la cuisine, il se remet en question et décide de rejoindre l’Hôtel de Paris à Monaco pour un premier poste en salle où il se révèle avec succès. Puis vient l’année du service militaire durant laquelle il devient le Maître d’Hôtel privé du Ministre de la Défense, expérience rare dont il garde un souvenir privilégié.

Sa route est alors tracée : de multiples expériences en hôtellerie de luxe le mènent aux quatre coins du monde : tout d’abord à l’Hôtel Savoy de Londres, où il officie dans plusieurs départements durant trois ans, puis l’Hôtel de Paris à Monaco où il revient en tant que Responsable de la Restauration. En 1988, il reçoit la responsabilité de diriger l’Hôtel Vista Palace avant de se voir confier l’ouverture du Grand Hôtel du Touquet en tant que Directeur Général. Remarqué pour sa passion et sa considérable capacité de travail, les propriétaires de l’Hôtel Mirabeau lui proposent de diriger leur établissement avant de prendre la direction du Ritz de Londres.

Cet homme discret, à la personnalité atypique est un bâtisseur d’excellence, façonnant sa carrière professionnelle comme les Maisons dans lesquelles il s’investit, grâce à une volonté basée sur les valeurs du travail et une remise en question permanente. En 2003, il se voit proposer un défi d’envergure, la direction du Burj Al Arab de Dubaï où il déploie approche managériale qualité et gestion du changement. Enfin, en 2010, il prend les rênes de l’Hôtel de Crillon afin d’en gérer la vente puis diriger les travaux en vue de sa réouverture prévue en 2015.

Avec sourire et sérénité, il se confie sur ses jeunes années, où emporté par l’élan de sa devise « Work harder, work smarter », il veillait à arriver avant et à partir après les autres. Curieux d’apprendre, il trouvait l’inspiration chez celui ou celle qu’il considérait être le meilleur parmi ses collègues. Le chemin d’exigence qu’il se construit ainsi lui révèle aussi des limites, car « il y a toujours meilleur que soi ».

Son sens managérial s’exprime par un profond respect d’autrui et une exemplarité vis-à-vis de laquelle il demeure intransigeant: « je me dois de me remettre en question, cela pour progresser et pour mieux accompagner les autres, c’est la seule façon d’avancer, de réécrire un chapitre. »

Manager avisé, il souligne la nécessité de veiller à la qualité de sa communication : « Quelle que soit la situation, l’on doit harmoniser deux choses, avoir le sens de la conversation et son contrôle, en prenant le temps d’expliquer les choses, au bon moment. » Permettre à chaque instant de devenir une « invitation » celle d’être à l’écoute de l’autre, d’offrir compréhension et respect, tant avec un client qu’un collaborateur, tel est le « cercle vertueux » qu’il définit, offrant ainsi à chacun une communication pondérée « basée sur la confiance ».

Investi de son « devoir de transmission », il veille à maintenir un « environnement motivant au sein de son équipe, où l’on se sente bien » et s’engage pleinement dans sa responsabilité d’une représentation positive. Dans la continuité, il aime rappeler que « présent ou absent », il « demeure toujours responsable de tout ce qui se passe à l’hôtel ».

Avec persévérance et humilité, il s’applique depuis plus de trente ans à honorer les valeurs du métier de restaurateur et d’hôtelier, métier « simple et complexe à la fois » dont on ne doit pas oublier les fondamentaux de service.

Aujourd’hui, imaginant déjà ce que sera demain avec patience et passion, Luc Delafosse œuvre aux côtés de son équipe dans le souci d’un équilibre nécessaire: garder « les pieds sur terre et la tête dans les étoiles » mythiques de l’Hôtel de Crillon.

Rachel Chantal, Directrice de Formaluxe, Professeur sur les Codes de l'hôtellerie haut de gamme à l' Institut Paul Bocuse.

http://www.formaluxe.fr


A propos de l'auteur

Rachel Chantal dirige le cabinet Formaluxe, dédié à l'audit, conseil et formation des Maisons de Luxe.
Conférencière, formatrice experte de l'élégance relationnelle, elle accompagne les équipes des palaces, restaurants gastronomiques et boutiques de luxe sur l'art de recevoir à la française. Egalement professeur à l'Institut Paul Bocuse sur les codes de l'élégance relationnelle dans l'hôtellerie haut de gamme, elle transmet sa passion de l'excellence et du partage dans son ouvrage: Luxe et Elégance, l'excellence dans la relation client et le management.
Pour plus d'information, contactez Formaluxe



Vous aimerez aussi lire...



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >
Consulter les archives des actualités



Nos publications à votre service :  Journal des Palaces  |   Les Pages Carrière du Journal des Palaces  |   Service 4 étoiles  |   Africa Luxury Hospitality