Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces




Inscription à la newsletter et à l'Espace Lecteur

Espace Lecteur

Email
Mot de passe  

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Email

   < Actualité précédente Actualité suivante >

Swiss Education Group, une alliance d'écoles “en pleine conscience”

Swiss Education Group éveille la génération Z et valorise les formations hôtelières.

Swiss Education Group, une alliance d'écoles “en pleine conscience”

Swiss Education Group éveille la génération Z et valorise les formations hôtelières.

Catégorie : Monde - Recrutement, emploi, formation - Interviews
Interview réalisé par Appolline Delhorme le 27-01-2020


Avec ses 6 marques emblématiques, l’alliance Swiss Education Group regroupe des formations dédiées à la gestion hôtelière. Elle a su faire évoluer sa philosophie et ses méthodes pédagogiques pour proposer des formations qui répondent à la fois aux attentes des professionnels mais également des étudiants.
 

Travailler en pleine conscience

Le thème choisi pour le dernier International Recruitment Forum était “mindfulness in business” (pleine conscience au travail). Ce choix n’avait rien d'anodin pour l’alliance, qui rappelle que la génération Z sera prochainement majoritaire sur le marché de l’emploi.

La génération Z a tendance à multiplier les activités. En sensibilisant les jeunes à la pleine conscience, ils apprennent à se consacrer pleinement à leur tâche en cours et sont plus efficaces pendant le temps professionnel.

“Les jeunes sont multitâches, et ils sont là sans être présents. Être dans cet état conscient permet de vivre pleinement son activité: est-ce que j’agis pour avoir un bon rating sur TripAdvisor ou pour le bien-être de mon client?” interroge Benoît Samson, Chief & brand marketing officer.

Cette éducation au mindfulness semble appréciée par les professionnels. “Cela a poussé nos partenaires à proposer des stages qui n’incluent pas des activités répétitives mais qui offrent un cadre précis pour 6 mois” explique Florent Rondez, CEO de Swiss Education Group. “L’attention compte plus aujourd’hui que le process, poursuit-il, et les grands palaces se rendent compte de ce qui les rend spéciaux. Les palaces doivent se concentrer sur l’humain car c’est ce qu’attendent les clients”.

La clef semble d’offrir aux jeunes des emplois motivants, car ils ne craignent pas de changer de maison, voire de métier du jour au lendemain. Attirer et retenir les talents est devenu un vrai défi pour les acteurs du tourisme.
 

Une philosophie de pédagogie évolutive

Le Swiss Education Group dispense historiquement des formations mêlant théorie et opérationnel, mais les écoles ont su refondre leurs concepts pédagogiques. L’objectif est précis: coller aux réalités du terrain et aux aspirations de la génération Z : “Notre mission est de former les jeunes à l’emploi, et les employeurs veulent engager des personnes qui sont prêtes. C’est pour cela que nous attachons une grande importance à la partie pratique et opérationnelle”, poursuit Benoît Samson.

“Avant, nous formions des jeunes au service dans un restaurant classique. Aujourd’hui, nous leur présentons un restaurant vide et ils doivent concevoir un projet en équipe pour apprendre le métier”. Des formations plus réalistes et proches du terrain permettent aux jeunes d’entrevoir un avenir durable dans le métier d’hôtelier. C’est ainsi que “statistiquement, nos étudiants sont en proportion plus nombreux à rester dans l’hôtellerie que nos concurrents”, avance Benoît Samson.

Le Swiss Education Group vise l’excellence, en ciblant les besoins des futurs recruteurs notamment. “Nous avons ajouté de nombreuses spécialités dans nos formations car c’est ce que demandent nos partenaires. Les étudiants ont aujourd’hui des cours de finance, de marketing de luxe, d’entreprenariat…” précise Patricia Linuma, executive director of marketing and communication. “Les métiers ont énormément évolué, poursuit Florent Rondez, nos écoles doivent évoluer également”.
 

Valoriser les formations hôtelières

Les acteurs de l’hôtellerie peinent parfois à recruter les talents et surtout à les fidéliser. Ils offrent pourtant des avantages considérables : “En médecine, la durée des études est bien plus longue, au minimum 11 ans pour avoir une spécialité. Pendant ces 11 ans, même en tenant compte du passage dans une école, nos étudiants peuvent avoir déjà vécu une évolution de carrière fulgurante, précise Benoît Samson. Certes, le salaire de base n’est pas wow, mais même un médecin ne débute pas non plus avec un salaire élevé”, illustre-il. En revanche, dans l’hôtellerie, les avantages peuvent être intéressants, “Oberoi propose aux étudiants des avantages wow avec des superbes projets de stage. Pour garder les talents, ce sont aussi les plans de carrière qui font la différence” ajoute-t-il.

“De nouveaux métiers sont apparus dans l’hôtellerie, comme le social media, le revenue management… Cela offre aux étudiants d’autres alternatives. Ils pourraient facilement travailler pour LVMH par exemple”, poursuit-il.

En effet, les écoles hôtelières n’attirent plus seulement les recruteurs de l’hôtellerie, mais aussi des partenaires comme UBS ou Booking.com. Tous ces acteurs sont en quête de personnalités qui ont la culture hôtelière et des compétences de plus en plus variées.

L’important est également de valoriser les métiers de l’hôtellerie et les diversités de carrière qui ne sont pas toujours visibles. Le back-office offre de belles opportunités, et les rencontres multi-culturelles que permet le travail en hôtellerie sont uniques. “Peu d’industries enrichissent autant l’humain que l’hôtellerie” s’enthousiasme Florent Rondez.
 

La carte suisse avant tout

Le Swiss Education Group fourmille de projets pour évoluer et étendre ses formations. Parmi les développements en cours, des franchises en Chine sont en préparation. Deux années de formation seront assurées en Chine, tout en préservant l’identité du groupe avec deux années en Suisse.

“Ce qui nous différencie des autres écoles, ce sont nos partenariats avec des personnalités à très forte notoriété, explique Florent Rondez. Nous voulons promouvoir l’image de la Suisse et les partenariats qui ont du sens y contribuent. C’est pour cela que nos cours de finances sont assurés en lien avec des banques suisses par exemple”.

Le groupe véhicule et revendique les valeurs de la Suisse pour valoriser ses formations: “discrétion, humilité, créativité, innovation et passion restent nos 5 piliers” conclut Florent Rondez. Des valeurs qui font la différence pour attirer toujours plus d’étudiants venus du monde entier pour bénéficier d’une formation d’excellence dans un pays à l’image stable et sécurisante.
https://www.swisseducation.com



Vous aimerez aussi lire...

* COVID-19 : LES EXTRAS DE L'ÉVÈNEMENTIEL EN GRANDE PRÉCARITÉ

* LE CARNET DE RENTRÉE D'ÉCOLE DUCASSE

* POURSUIVRE L'ENSEIGNEMENT GRÂCE AUX SOLUTIONS « PHYGITALES »



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >

Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ spécial candidat !

Vous êtes recruteur ?
Consultez notre FAQ spécial recruteur !