Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

CHÂTEAU LAFAURIE-PEYRAGUEY : L'ÉLÉGANCE DE L'ART DE VIVRE À LA FRANÇAISE SELON LALIQUE (France)

Niché au milieu d’un domaine viticole déployé sur 37 hectares, le Château Lafaurie-Peyraguey Lalique s’impose comme la nouvelle destination incontournable pour les œnologues amateurs, et les touristes en quête d’une expérience hors du temps.

CHÂTEAU LAFAURIE-PEYRAGUEY : L'ÉLÉGANCE DE L'ART DE VIVRE À LA FRANÇAISE SELON LALIQUE (France)

Niché au milieu d’un domaine viticole déployé sur 37 hectares, le Château Lafaurie-Peyraguey Lalique s’impose comme la nouvelle destination incontournable pour les œnologues amateurs, et les touristes en quête d’une expérience hors du temps.

Catégorie : Europe - France - Évènements - Communication / Marketing
Article rédigé par Mathilda Panigada le 10-01-2022


Façade du Château

Façade du Château
Crédit photo © Deepix Studio

L’un des plus beaux et des meilleurs hôtels de luxe du sud ouest de la France, sans conteste !

Un havre de paix chargé d’histoire

Situé sur les hauteurs du village de Bommes, au cœur des grands terroirs du Sauternais, le Château Lafaurie-Peyraguey raconte entre ses murs plusieurs siècles d’histoire. Une épopée qui débute au 13ème siècle, lorsque sont édifiés le porche et les tours d’enceinte du château, qui demeurent aujourd’hui les vestiges les plus anciens de la commune de Bommes. Passé entre les mains de nombreux propriétaires au fil des décennies, il sera entièrement rénové dans un style hispano-byzantin au 19ème siècle. Une riche histoire, qui connaît un nouveau tournant lors de l’acquisition du domaine par Silvio Denz, directeur de la Maison Lalique. Transformée en hôtel 5 étoiles, la propriété s’impose désormais comme un somptueux écrin où il fait bon venir se ressourcer, idéal pour une escapade ou un weekend romantique au milieu des vignes !

Lalique ou l’art de l’excellence

Si c’est en 2014 que la Lalique devient propriétaire du château, il faut attendre 2018 avant que celui-ci ne rouvre ses portes. Car après la Villa René Lalique et le Château Hochberg by Lalique, la Maison entend bien faire du domaine le nouveau territoire d’expression de son art de vivre. Pari réussi, puisqu’à l’issue de quatre années de travaux, le Château Lafaurie-Peyraguey dévoile un nouveau visage, qui le classe instantanément parmi les adresses incontournables de la région. Confiée à Lady Tina Green et Pietro Mingarelli, les designers en charge de la collection Lalique Maison, la décoration incarne la rencontre entre passé et présent. Dès la réception, on est ainsi subjugué par les multiples sculptures Lalique qui constellent les lieux, des lustres ornés de l’iconique feuille « Champs Élysées » jusqu’au mobilier incrusté de cristal taillé. On note également la présence d’éléments d’époque, tels que d’imposantes poutres en bois d’origine, qui expriment l’âme et l’histoire du lieu.

Un séjour en toute intimité

Au sein des 10 chambres et 3 suites qui composent l’établissement, le mot d’ordre est au raffinement, à l’élégance et à la relaxation. Offrant une vue imprenable sur les vignes du domaine, chacune d’entre elle est pensée comme un cocon élégant, grâce à des alcôves en bois qui contribuent à créer une atmosphère feutrée. Détail espiègle et précieux, la vigne s’invite partout : sur les broderies des draps, le bois du mobilier et même sur les poignées des robinets. Notre coup de cœur va à la suite Royales Bacchantes en duplex, située dans la tour du château, et qui offre une vue à 360° sur le domaine.
L’ambiance intimiste se retrouve également dans les espaces communs du château. Ainsi, la bibliothèque nous fait la promesse d’un moment de détente, confortablement installés sur l’un de ses canapés moelleux. Une petite pause aussi régénérante qu’instructive, grâce à l’impressionnante collection de livres qui permet de nous plonger dans l’histoire de Lalique, mais aussi des vins de la région.

Un week-end gastronomique d’exception

Si le Château Lafaurie-Peyraguey se distingue grâce à son cadre idyllique, c’est son restaurant qui lui permet de tirer définitivement son épingle du jeu. Avant même d’entamer les festivités, on est éblouis par le raffinement du lieu, qui permet d’admirer les vignes du domaine grâce à sa verrière contemporaine. Côté gastronomie, c’est Jérôme Schilling qui est aux commandes. Et là encore, l’excellence est au rendez-vous. Passé par les cuisines de Joël Robuchon et Thierry Marx, le jeune Chef signe une carte créative et généreuse, qui s’inspire des vins du terroir et met à l’honneur les spécialités de nos régions. On se laisse tenter sans hésiter par son poulpe, travaillé en deux textures et accompagné d’une mayonnaise au curry breton, ou par son canard de Caudrot, sublimé par la douceur acidulée de la framboise. Une audace et une virtuosité qui ont rapidement valu à l’adresse sa première étoile Michelin, et qui pourraient prochainement lui en faire gagner une seconde.

S’initier à l’œnologie

Revenons un peu sur l’histoire du Château Lafaurie-Peyraguey…En 1618, la bâtisse devient la propriété de Raymond Peyraguey, qui plante les premières parcelles du vignoble. Une culture qui se poursuit de siècle en siècle, et se voit récompensée en 1855 lorsque le château devient l'un des premiers grands crus du classement officiel des vins de Bordeaux. C’est donc en bonne logique que l’œnotourisme et l’art de la dégustation s’inscrivent au cœur de l’ADN de l’établissement. Ainsi, la carte des vins élaborée par Adrien Cascio, chef sommelier, ne propose pas moins de 2500 références, venues du Bordelais comme de la Nappa Valley.
Et pour les visiteurs qui souhaiteraient découvrir plus en détails l’histoire du domaine, du terroir de Sauternes et de ses vins d’exception, le Château propose différentes visites en immersion dans les chais du domaine. Des expériences qui se concluront en apothéose sur un savoureux moment de dégustation, pour éveiller ses papilles aux multiples subtilités du Sauternais.

Chambre Supérieure

Chambre Supérieure
Crédit photo © Deepix Studio




Bar de l'hôtel
Crédit photo © Deepix Studio



Le Parc du Château
Crédit photo © Deepix Studio



En savoir plus sur...




A propos de l'auteur

Passionnée par l’hôtellerie de luxe et la gastronomie, Mathilda Panigada, rédactrice indépendante, met sa plume au service de différents médias pour partager ses « coups de cœur » hôteliers et les adresses qui cultivent avec excellence l’art de l’hospitalité.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !