Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

KEDGE WINE SCHOOL : UN PASSEPORT POUR L'ŒNOLOGIE RESPONSABLE (France)

La KEDGE Wine School s'investie durablement dans l'éco-responsabilité.

KEDGE WINE SCHOOL : UN PASSEPORT POUR L'ŒNOLOGIE RESPONSABLE (France)

La KEDGE Wine School s'investie durablement dans l'éco-responsabilité.

Catégorie : Europe - France - Carrières - Interviews - Recrutement, emploi, formation - Interviews
Interview réalisé par Laura Henriet le 05-10-2022


Jérémy Cukierman, Directeur de la KEDGE Wine School

Jérémy Cukierman, Directeur de la KEDGE Wine School
Crédit photo © Leif Carlsson / Kedge Wine School

À Bordeaux, la KEDGE Wine School se complaît à cultiver son originalité. Si elle propose un enseignement similaire à l’ensemble de ses semblables du territoire français, elle prône des valeurs originales, qui mettent l’accent sur l’inclusion et l’éco-responsabilité.

Symbole de cet engagement fort en faveur d’un comportement plus durable, l’institution propose à ses étudiants six spécialisations pour le moins singulières, dans le domaine des vins et spiritueux : Mastère spécialisé MVS Vins et spiritueux, MVS Manager de domaines viticoles, MVS Wine and spirit management, Bachelor spécialisation Wine business and sustainability, Wine ans hospitality management et WorlSom somellier expert.

Ces formations sont dispensées en collaboration étroite avec des experts des secteurs viticole et vinicole afin de répondre aux besoins et aux attentes de l’ensemble des acteurs de ce secteur.

Pour le Journal des Palaces, Jérémy Cukierman, Directeur de la KEDGE Wine School - Master of Wine, révèle les raisons profondes qui ont conduit l'école à adopter une telle conduite et précise les vertus de l’enseignement dispensé et les valeurs éco-responsables transmises à ses étudiants.
 

Depuis combien de temps et pour quelles raisons avez-vous décidé de former vos étudiants à l’éco-responsabilité ?

Nous discutions de l’éco-responsabilité dans nos programmes depuis au moins dix ans, mais c’est devenu une composante spécifique, avec des modules dédiés et des travaux de groupe depuis trois ans. C’est une nécessité.

Les filières vin, hôtellerie et restauration ont besoin de futurs managers plus responsables, plus agiles, qui comprennent les défis et peuvent apporter des réponses.

En ce qui concerne notre Master of Science in Wine & Hospitality Management, ce programme ayant été lancé en 2020 avec l’Ecôle Hôtellière de Lausanne, le module RSE a toujours fait partie intégrante de la maquette pédagogique.
 

Comment formez-vous vos étudiants du MSC WH à l’éco-responsabilité ? Sont-ils réceptifs à ce sujet ?

Ils suivent un module spécifique consacré au changement climatique et au développement durable.

Je dispense personnellement les trois premières heures de cours de ce module, ayant publié un livre sur le sujet. Je vous confirme qu’ils sont très réceptifs et que ce module est l’un des moments forts du programme.

Nous faisons aussi venir d’autres experts référents du monde entier (climatologues, experts de la diversité, etc) soit au sein du module, soit pour des Masterclass et conférences. Le module comprend un état des lieux (situation, implications, enjeux, projections), des mises en situation et des travaux de groupe intitulés green projects.

A travers ces green projects, les étudiants se projettent sur des solutions durables, réalistes, et doivent documenter et chiffrer ces propositions. La mise en situation est nécessaire pour acquérir des compétences et un savoir-faire. Le learning by doing a toujours été au cœur de notre approche pédagogique.
 

Qu’est-ce que fait la KEDGE Wine School pour s'inscrire dans une démarche durable ?

Quand on enseigne et que l’on demande à des futurs professionnels de changer leur mode de vie et leur manière de travailler, l’exemplarité est primordiale. Il faut aussi être acteur et montrer la voie.

La KEDGE Wine School a donc revu sa politique de voyage afin de privilégier le ferroviaire ou le bus à l’avion lorsque cela était possible.

Nous avons aussi conclu un partenariat avec Diam Bouchage et financé par ce biais des plantations de chênes lièges. Nous compensons ainsi une partie de notre empreinte carbone de façon utile à travers cette reforestation.

Nous étudions également actuellement des projets de domaines viticoles qui souhaitent investir dans l’agroforesterie afin de s’engager à leur côté.

Ces actions sont à la fois concrètes et permettent d’alimenter le contenu pédagogique de nos formations puisque nous pouvons ensuite montrer et expliquer à nos étudiants ce qui a été fait.
 

Comment pensez-vous encore pouvoir progresser en la matière ?

Nous continuons à réfléchir, avec nos partenaires, aux solutions pour faire baisser et compenser notre empreinte carbone tout en se mettant au service des filières qui emploient nos futurs étudiants.

L’écoresponsabilité doit être encore plus centrale dans nos programmes. Elle est déjà très importante, mais les opportunités de sensibiliser sont nombreuses.

Les voyages et visites que nous organisons pour nos étudiants sont, par exemple, des opportunités de les confronter aux enjeux et défis, mais aussi et surtout de leur faire rencontrer des acteurs qui travaillent sur les solutions. C’est bien notre intention. Rien ne vaut le terrain, pour se projeter et devenir ensuite un acteur du changement !

Salle de cours de KEDGE Wine School

Crédit photo © KEDGE Wine School




Crédit photo © KEDGE Wine School



A propos de l'auteur

Laura Henriet, ​Directrice générale adjointe

Passionnée par le recrutement en hôtellerie de luxe, Laura consacre depuis 2013 toute son énergie à mettre en relation les candidats, les recruteurs et les partenaires du Journal des Palaces. Elle a également rédigé le livre blanc "Effectuez un sans faute" regroupant tous ses conseils pour postuler dans l'hôtellerie de luxe.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !