Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

RÉSULTATS ANNUELS 2020 ACCOR RÉSISTE ET S'ADAPTE

Signes tangibles de reprise en Asie, Afrique-Moyen Orient et Amérique du Sud au 4ème trimestre

RÉSULTATS ANNUELS 2020 ACCOR RÉSISTE ET S'ADAPTE

Signes tangibles de reprise en Asie, Afrique-Moyen Orient et Amérique du Sud au 4ème trimestre

Catégorie : Monde - Économie du secteur - Chiffres et études
Ceci est un communiqué de presse sélectionné par notre comité éditorial et mis en ligne gratuitement le 24-02-2021


Consommation de liquidité mensuelle réduite de moitie AU 2nd SEMESTRE
CONSOLIDATION DE LA POSITION DE LIQUIDITE A 4.2 MilliardS d’euros
MISE EN PLACE RAPIDE DU PLAN D’ÉCONOMIE DE COUTS RÉCURRENTS DE 200M€

CHIFFRE D'AFFAIRES : 1 621 M€ EN BAISSE DE 60% (-55% A PCC)
EXCEDENT BRUT D’EXPLOITATION : -391M€
CASH-FLOW RECURRENT : -727M€
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE : -1 988M€

Sébastien Bazin, Président-Directeur Général de Accor, a déclaré : « L’industrie hôtelière mondiale a traversé en 2020 une crise sans précédent. Face à la pandémie, Accor, ses collaborateurs et ses propriétaires se sont mobilisés de manière extraordinaire, à travers le monde, pour soutenir les plus touchés et continuer à faire vivre leurs valeurs de générosité, d’accueil et de partage. Dans le même temps, le Groupe a mis en place, rapidement et avec discipline, des mesures de protection de ses ressources. Ces mesures ont porté leurs fruits dès le second semestre et permis de limiter l’impact de la crise sanitaire. Le Groupe a également poursuivi le déploiement d’initiatives majeures pour anticiper la reprise et consolider sa position de leader dans le lifestyle : mise en place d’une nouvelle organisation simplifiée et agile, rapprochement avec Ennismore au travers de la création d’une entité dédiée regroupant 12 marques uniques dans l’hôtellerie et signature d’un partenariat stratégique avec la marque Faena.

En 2021, alors que le déploiement de la vaccination permet un rebond progressif du tourisme porté notamment par la clientèle de loisirs, Accor est donc idéalement positionné pour bénéficier de la reprise et poursuivre avec détermination sa feuille de route. »

Dans un contexte inédit de crise mondiale liée à la pandémie de la Covid-19, le RevPAR de Accor est en baisse de 62.0% en 2020. Cette baisse sans précédent s’explique par la dégradation globale de l’environnement marquée par des mesures de confinement et de fermeture des frontières restreignant les déplacements de personnes pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Après un point bas observé au deuxième trimestre dans toutes les régions du monde (RevPAR en baisse de 88,2% au deuxième trimestre), l’activité s’est sensiblement améliorée au troisième trimestre, avec notamment une bonne saison estivale en Europe. Les nouvelles restrictions prises par les gouvernements européens face à la recrudescence de l’épidémie au dernier trimestre ont stoppé la reprise amorcée durant l’été. Le RevPAR du Groupe est en repli de 66,2% au quatrième trimestre ; celui de l’Europe diminue de 73,1%, alors que les autres régions poursuivent leur reprise progressive.

Accor a ouvert 205 hôtels en 2020 représentant 28 942 chambres, confirmant l’attractivité des marques du Groupe pour les propriétaires. À fin décembre 2020, le Groupe dispose d’un parc hôtelier de 753 344 chambres (5 139 hôtels) et d’un pipeline de 212 000 chambres (1 209 hôtels) localisé à 73% dans les marchés émergents.

A fin décembre 2020, 82% des hôtels du Groupe sont ouverts, soit plus de 4 000 unités.

Chiffre d’affaires du Groupe

Le chiffre d’affaires du Groupe de l’exercice 2020 s’établit à 1 621 millions d’euros, en baisse de 54,8% à périmètre et change constants (pcc), et de 60,0% en données publiées par rapport à l’exercice 2019.

Les données publiées reflètent les éléments suivants :
  • Les effets de périmètre (acquisitions et cessions) contribuent négativement pour -155 millions d’euros liés essentiellement à la cession des hôtels Mövenpick en location.
  • Les effets de change ont un impact négatif de 53 millions d’euros, lié essentiellement au dollar australien (-2.7%) et au real brésilien (-24.7%).

Chiffre d'affaires d’HotelServices

HotelServices, qui regroupe les redevances de Management & Franchise (M&F) et les Services aux propriétaires, a généré un chiffre d’affaires de 1 142 millions d’euros, en baisse de 59,8% à données comparables reflétant la détérioration du RevPAR sous l’impact de l’épidémie de la Covid-19 et des mesures de confinement prises par les gouvernements dans le monde entier.Le chiffre d’affaires des redevances de Management & Franchise (M&F) s’élève à 292 millions d’euros, en baisse de 71,4% à données comparables. La dégradation plus forte de cette composante par rapport au RevPAR reflète la chute des redevances basées sur la marge opérationnelle des hôtels (ou « incentive fees ») au sein des contrats de management.

Le RevPAR du Groupe affiche une baisse globale de 62,0% en 2020, incluant une baisse de 64,5% sur le second semestre.

L’Europe affiche une forte baisse du chiffre d’affaires Management & Franchise (-74,3% à pcc), reflétant une dégradation du RevPAR de 63,3% globalement homogène selon les segments.
  • En France, le RevPAR est en baisse de 57,6% à données comparables en 2020. Après un troisième trimestre encourageant tiré par la province (RevPAR en baisse de 49,1% en 2020) comparée à Paris et la région parisienne (RevPAR en baisse de 68,9% en 2020), la reprise du RevPAR s’est essoufflée au quatrième trimestre avec le second confinement. La capitale reste largement impactée par le manque de visiteurs étrangers ;
  • Au Royaume-Uni, le RevPAR est en baisse de 73,3% en 2020. La baisse du RevPAR à Londres (-78,5%) est plus forte qu’en province (-67,3%) qui a davantage bénéficié de la clientèle domestique. Le Royaume-Uni a été impacté par des périodes de confinement plus longues que le reste de l’Europe en raison d’une recrudescence plus virulente de la pandémie sur son sol ;
  • En Allemagne, où des mesures de confinement ont été renouvelées au quatrième trimestre, le RevPAR est en baisse de 64,7% en 2020 ;
  • En Espagne, le RevPAR est en baisse de 74,9% en 2020.
L’Asie-Pacifique affiche un chiffre d’affaires Management & Franchise en baisse de 63,8% à données comparables sous l’effet d’un RevPAR en baisse de 54,9%.
  • En Chine, la reprise observée dès le deuxième trimestre s’est intensifiée trimestre après trimestre, aboutissant à une baisse de RevPAR de 44,2% sur l’année (-18,1% au quatrième trimestre). Le segment Luxe & Haut-de-gamme a surperformé les segments Économique et Milieu de gamme, reflétant le profond désir de la population chinoise de voyager à nouveau. Les nouvelles restrictions de voyage mises en place depuis le début de l’année 2021, notamment pour le Nouvel An chinois, montrent cependant la fragilité des conditions sanitaires, et leur impact sur la reprise.
  • En Australie, où la crise sanitaire a été globalement bien gérée, la baisse du RevPAR est de 53,3%. Le début de la période estivale, en décembre dernier, montre d’ailleurs des signes encourageants de reprise. Bien que les frontières extérieures restent fermées, la demande de la clientèle domestique reste soutenue. Comme observé en Europe lors du troisième trimestre, les destinations loisirs, et notamment les hôtels Mantra, ont bénéficié de cette demande.
La région Afrique & Moyen-Orient affiche un chiffre d’affaires Management & Franchise en baisse de 74,6% sur la base d’un RevPAR en recul de 59,9%. L’activité a repris de façon graduelle, avec notamment un solide mois de décembre aux Émirats Arabes Unis qui ont bénéficié de la réouverture des lignes aériennes.

L’Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes affiche un chiffre d’affaires Management & Franchise en baisse de 72,0%, en ligne avec une baisse du RevPAR de 73,9% en 2020. Cette baisse marquée reflète la nature du portefeuille de Accor, avec de nombreux hôtels d’affaires, positionnés sur la clientèle de groupes et MICE (Meeting, Incentives, Conferences & Events).

Enfin, l’activité en Amérique du Sud s’est également lentement mais graduellement redressée pour afficher un RevPAR en baisse de 61,9% en 2020. Le chiffre d’affaires Management & Franchise est en baisse de 65,3%.

Le chiffre d’affaires des Services aux propriétaires, qui inclut la Division Sales, Marketing, Distribution et Fidélisation, ainsi que les services partagés et le remboursement des coûts de personnel des hôtels, s’élève à 850 millions d’euros, contre 1 867 millions d’euros sur l’exercice 2019.

Chiffre d’affaires des Actifs Hôteliers & Autres

Le chiffre d’affaires des Actifs Hôteliers & Autres, qui s’élève à 398 millions d’euros, baisse de 45,8% à données comparables. Ce segment enregistre une baisse plus mesurée, liée à une propagation plus tardive de la Covid-19 au Brésil, ainsi qu’à une meilleure résilience des activités Strata (activité de distribution de chambres et d’appartements et de gestion de propriétés) en Australie qui ont bénéficié de la demande loisirs sur la côte Est de l’Australie. En données publiées, la baisse de 63,0% est accentuée par la cession début mars 2020 du portefeuille des hôtels Mövenpick en location.

Le parc des Actifs Hôteliers comprend 161 hôtels et 29 102 chambres au 31 décembre 2020.

Chiffre d’affaires des Nouvelles Activités

A fin décembre 2020, les Nouvelles Activités (location de résidences de luxe, ventes privées de séjours hôteliers et services digitaux pour hôteliers) présentent un chiffre d’affaires de 91 millions d’euros en baisse de 42,9% à données comparables. Cette variation masque des disparités entre les activités très affectées directement liées au Voyage telles que les locations de logements de particuliers onefinestay et les activités digitales telles que les services de D-Edge.

Poursuite de l’amélioration du levier opérationnel

L’excédent brut d’exploitation (EBE) du Groupe s'établit à -391 millions d’euros au 31 décembre 2020. La sensibilité de l’EBITDA au RevPAR ressort à -18 millions d’euros pour chaque point de baisse de RevPAR au second semestre contre -19 millions d’euros au premier semestre, grâce à un meilleur contrôle des coûts.

En savoir plus sur...




Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !