Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

L’Hotel Makers Forum souffle ses 10 bougies

L’Hotel Makers Forum souffle ses 10 bougies

Catégorie : Monde -
Article rédigé par la rédaction le 22-02-2006


Lundi 27 février aura lieu la 10e édition de l’Hotel Makers Forum (HMF), au Four Seasons George V à Paris.

A l’initiative de MKG Group, ce forum aux intervenants et participants imminents est la continuité du métier de MKG, à savoir informer avec précision, expliquer, et créer la discussion. Bruno Courtin, Responsable Presse et Evénements MKG Group, décortique cet événement créé à l’instar des pays anglo-saxons, pour "montrer également par les chiffres que l’hôtellerie est une grande industrie et qu’elle évolue".

Le prolongement d’un savoir-faire

Si c’est la mission quotidienne du groupe, le forum permet à MKG de concrétiser cet échange de données en y ajoutant la possibilité d’un feed-back autrement constructif, comme le précise Bruno Courtin. "On a toujours reproché à l’industrie touristique de ne pas s’appuyer sur des chiffres fiables. Et c’est le métier de MKG depuis 20 ans, et 10 ans sous la forme d’un forum, que de fournir les données utiles aux exploitants que ce soit en France, en Europe et dans le Monde, et les explications nécessaires aux investisseurs". Le but affiché, et atteint jusque là : réunir les bonnes personnes pour que le forum soit un véritable lieu de réflexions et d’anticipation. "Ce qui nous intéresse c’est d’avoir les décideurs, qu’ils soient opérateurs, investisseurs, exploitants ou observateurs attentifs (analystes financiers, journalistes spécialisés…). La journée donne lieu à des échanges et il est donc impératif que les participants aient la capacité d’y prendre part".
Et cette quête de la pertinence a permis au Forum d’attirer déjà 200 participants pour l’édition 2006, contre 150 en 2005, ce qui a d’ailleurs motivé le groupe à un changement de lieu.

Une journée, trois axes

Comme tout forum, le HMF se base sur une ligne directrice, Pour faire le tour de la question, une organisation précise. "Le Forum est basé sur 3 axes. Dans un premier temps, il s’agit pour MKG d’exposer son travail. Puis le déjeuner débat offre une discussion sur la conjoncture grâce à la présence de spécialistes. Nous avons eu les interventions de M. Jean Boissonnat en 2004, M.Jean-Paul Betbèze du Crédit Agricole en 2005, et cette année ce sera Christian de Boissieu, Président du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre. Et enfin, les tables rondes permettent des échanges entre professionnels concernant les investissements hôteliers, les stratégies des patrons de chaîne, divers aspects marketing.", explique Bruno Courtin. Et cette année c’est le développement qui sera passé à loupe. L’évolution des transactions hôtelières sera discutée car, comme le note Bruno Courtin, "on a pu observer ces derniers temps de grandes manœuvres financières : Fairmont racheté par le Prince El Walid et Colony Capital, Starwood Capital qui reprend la Société du Louvre avec le rachat de Taittinger, entre autres". Ce sera ainsi une réflexion sur les composantes et le processus de ce développement, qui fait intervenir aussi bien, les investisseurs, les opérateurs, que les municipalités.

Toujours plus loin

Cherchant à discuter tous les aspects liés aux problématiques hôtelières, le forum n’en néglige donc pas les influences politiques, ainsi que les actions qui restent à entreprendre. "Le tourisme manque de données précises, et nous essayons d’y remédier à MKG, avec deux objectifs : faciliter le développement, en participant à la constitution de dossiers pour la CDEC, en incitant les pouvoirs publics à ne pas imposer de règles trop strictes, ou en donnant des informations concernant des différentes catégories. On note effectivement une divergence d'intéret pour l'hôtellerie haut de gamme. Les maires souhaitant avoir leur hôtel de luxe alors que le marché n'est pas toujours suffisant pour le rentabiliser à l'année. Et les investisseurs sont naturellement hésitants. Ce dont je vous parle est d’ailleurs typique de la ville de Lyon qui refusent l’ouverture d’hôtels économiques, au demeurant de bonne qualité, car elle préférerait voir de grandes marques".

Une alternative envisageable serait de confronter les entités concernées, ce que MKG tente déjà de faire, sans démentir un manque de réactivité. "Etant donnée que l’une de nos activités est de préparer les dossiers explicatifs pour les investisseurs, c’est quotidiennement que nous faisons passer le message. Mais il est vrai que c’est une idée à creuser, car nous avons une responsabilité envers les investisseurs, et les exploitants. Nous avons déjà eu l’occasion d’accueillir le maire de Biarritz et l’adjoint au Maire de Paris. Toutefois, provoquer une confrontation pourrait être un projet à terme".

Lundi prochain, MKG Group s’efforcera une nouvelle fois encore de montrer l’importance des chiffres pour l’industrie hôtelière, avec un sacerdoce ambitieux, mais clair selon Bruno Courtin :"donner des références à un secteur qui en a besoin".

Sonia Taourghi


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !