Ouverture en 2015 de l'école Ferrières-Paris, l'école de l'excellence à la française pour promouvoir les arts de la gastronomie, de l'hôtellerie et du luxe












Inscription à la newsletter

   < Actualité précédente Actualité suivante >



Ouverture en 2015 de l’école Ferrières-Paris, l’école de l’excellence à la française pour promouvoir les arts de la gastronomie, de l’hôtellerie et du luxe (France)

Catégorie : Europe - France - Recrutement, emploi, formation
Article rédigé par Sylvie Leroy le 11-12-2014

L’école Ferrières-Paris ouvrira à l’automne 2015 et sera « la nouvelle grande école française du management de l’hôtellerie de prestige, de la haute gastronomie, des métiers du luxe » pour perpétuer et promouvoir dans le monde l’excellence à la française.


Ce sont les salons du Peninsula Paris qu’ont choisi les fondateurs de l’école Ferrières-Paris pour présenter leur grand projet à la presse. Un signe fort pour montrer le positionnement résolument haut de gamme qu’ils souhaitent pour leur école.

C’est le château de Ferrières, à 25 kilomètres à l’Est de Paris, qui a été choisi pour accueillir ce projet ambitieux et refléter les valeurs fondatrices de l’Ecole : excellence, tradition, ouverture et innovation.

Un campus « original et luxueux »

Le château est situé dans un écrin de verdure de 130 hectares. Il sera entièrement rénové et adapté aux spécificités pédagogiques de l’école afin de devenir un campus « original et luxueux » de 20.000 m2, à terme, pouvant accueillir plus de 1.000 étudiants, pour l’enseignement théorique et pratique.

Il comprendra des salles de cours, un auditorium de 500 places (en 2016), des laboratoires techniques dont 1.000 m² de cuisines d’application ultra modernes, des caves et de salles de dégustation de vin, et deux restaurants d’application : le Baron, restaurant gastronomique, dans les salons du Château, pour particuliers et entreprises et le Chai, un bar à vin, dans le cadre de l’Ecole Française du vin pour la découverte de grands vins avec une cuisine conviviale. L’école comptera également 2.000 m² d’espaces de réception, une cafétéria pour les étudiants, des salles dédiées à la vie étudiante et une bibliothèque.

L’hôtellerie ne sera pas en reste puisqu’à 500 mètres du Château, un hôtel d’application 4*, le Paxton Resort & Spa de 232 chambres verra le jour.

Un cursus complet bilingue, des bourses et un incubateur

Les étudiants vont bénéficier, à terme, d’un cursus complet et bilingue français-anglais pour accéder, en formation post-bac, à trois bachelors, un mastère et un MBA à partir de 2016.

Le corps enseignant sera composé de professeurs de matières académiques, reconnus pour leur compétence universitaires, et par des professionnels reconnus, meilleurs ouvriers de France, meilleurs sommeliers... Ils donneront aux cours la forme la plus interactive possible, pratique et appliquée professionnellement à leur enseignement.

Par la suite, l’école organisera des sessions de formation pour le perfectionnement professionnel sous forme de séminaires intra et interentreprises pour faciliter l’accès des professionnels à la connaissance partagée.

Les études comporteront également des programmes d’échanges internationaux avec des écoles et universités européennes ou américaines.

Les frais de scolarité sont fixés à 18.000 euros par an pour la filière francophone et à 24.000 euros par an pour la filière internationale en anglais.

Durant les trois premières années, avant que ne soient introduits des critères de ressources, une bourse d’études annuelle de 6.000 euros sera attribuée à tous les étudiants, quel que soit leur pays d’origine, par la fondation Ferrières, placée sous l’égide de la Fondation de France, pour permettre aux étudiants d’accéder à l’école dans des conditions très attractives pour ce type d’enseignement professionnel international.

Tout sera fait pour faciliter la vie étudiante quotidienne, le logement et le séjour de chacun, le financement des études, l’attribution de bourses, les problèmes administratifs et de visa.

Une fois diplômés, les jeunes pourront rester sur le campus et bénéficier d’un centre de recherche, d’un incubateur de jeunes entreprises et d’une fondation qui viennent compléter ce dispositif pour faciliter l’innovation, l’entreprenariat et le financement des formations, participant ainsi à la vitalité de l’école.

Des volontés fortes à l’origine du projet

Pour arriver à ce projet prometteur, il a fallu que se rejoignent des volontés fortes. A commencer par la volonté de la famille de Rothschild de faire donation du Château de Ferrières à la mairie de la commune en 2011 pour y créer un « grand projet pédagogique ». Puis la volonté et la persévérance de Mireille Munch, maire de Ferrières, et de son conseil municipal pour faire avancer le dossier. Ajoutez à cela la mobilisation managériale et financière, du groupe Accelis et de son président Khalil Khater qui travaille dans le monde de l’hôtellerie-restauration en France depuis une vingtaine d’années. Le groupe a su obtenir la confiance des banques CIC Est et BPI France, qui l’accompagnent maintenant dans le projet de développement de l’Ecole de Ferrières-Paris.

L’ambition à terme des fondateurs de Ferrières-Paris est d’exporter ce concept d’éducation managériale globale de « l’excellence à la française » dans plusieurs pays.

Des parrains de renom

Le président d’honneur de l’école est Jean-Robert Pitte, membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, ancien président de l’Université Paris-Sorbonne et président de l’Académie du Vin de France.

L’école s’est dotée d’un comité de parrainage constitué de Guy Savoy, chef 3 étoiles, Philippe Gombert, président international de Relais & Châteaux, Michel Bernardaud, président directeur général de la manufacture de porcelaine de Limoges Bernardaud, Philippe Bourguignon, directeur général du restaurant Laurent, meilleur sommelier de France, Christian Mantei, directeur général d’Atout France et Stéphane Layani, président du Marché International de Rungis.

Le comité de parrainage a pour but d’apporter l’expertise de ses membres et d’être une réelle force de proposition pédagogique et de contrôle du respect de ses valeurs professionnelles.

Le Comité de Parrainage devant le Château

[Site internet de la société émettrice de ce communiqué de presse]


Ce communiqué de presse a été choisi par Sylvie Leroy

Sylvie Leroy, éditeur enthousiaste depuis 1999
Sa passion pour l'hôtellerie de luxe - une partition jouée par un orchestre fantastique - conduit Sylvie Leroy à créer en 2004 le Journal des Palaces (en anglais Luxury Hospitality Daily), le seul quotidien en ligne à suivre l'hôtellerie de luxe avec des actualités, des offres d'emploi, des annuaires et des liens utiles.


Vous aimerez aussi lire...

* L'École Hôtelière Médéric accueille ce vendredi 19 janvier le grand concours national de cuisine « Jeunes Talents Maîtres Restaurateurs »

* « L'histoire des anciens élèves est notre histoire, leur réussite, notre fierté »

* Les Compagnons du Devoir : Journées Portes Ouvertes Les 19, 20 et 21 janvier 2018 de 9h30 à 17h30



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >
Consulter les archives des actualités



Nos publications à votre service :  Journal des Palaces  |   Les Pages Carrière du Journal des Palaces  |   Service 4 étoiles  |   Africa Luxury Hospitality


Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ spécial candidat !

Vous êtes recruteur ?
Consultez notre FAQ spécial recruteur !