Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces




Inscription à la newsletter et à l'Espace Lecteur

Espace Lecteur

Email
Mot de passe  

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Email

   < Actualité précédente Actualité suivante >

Les Seychelles : précurseur et modèle en matière de tourisme éco-responsable

Les Seychelles ont été la première nation à inclure des objectifs de conservation dans sa constitution. Aujourd’hui, près de 50% de sa masse terrestre est protégée, soit le pourcentage le plus élevé de tous les pays du monde.

Les Seychelles : précurseur et modèle en matière de tourisme éco-responsable

Les Seychelles ont été la première nation à inclure des objectifs de conservation dans sa constitution. Aujourd’hui, près de 50% de sa masse terrestre est protégée, soit le pourcentage le plus élevé de tous les pays du monde.

Catégorie : Afrique Océan Indien - Seychelles - Tourisme
Article rédigé par Sarah Sergent le 28-01-2020


En ce début d’année, Didier Dogley, ministre du Tourisme, de l’Aviation Civile, des Ports et de la Marine, Sherin Francis, présidente directrice générale du Seychelles Tourism Board, et Bernadette Willemin, directrice régionale Europe, font un point sur l’actualité éco-touristique de la destination.

« On ne sacrifie pas la nature pour le tourisme, déclare le ministre. Cette année, les Seychelles commémorent le 250e anniversaire du peuplement de l’archipel. Cet anniversaire nous rappelle combien il est important de respecter celle que l’homme a découvert il y a deux siècles et demi ».
 

1770 -> 2020

Le 27 août 1770, quinze Français, sept Africains et cinq Indiens débarquèrent à Sainte Anne : “Voilà les origines d’une société métissée réussie !” se félicite Mme Francis, en charge du comité des célébrations. En effet, 2020 s’annonce festive. Pour l’occasion, les Seychelles verront l’édification d’un nouveau musée à Silhouette Island et la création d’un costume national.

« Le retour du vol Air France en accès direct Paris / Mahé, qui sera opéré jusqu’au 28 mars, permettra aux touristes français de prendre part aisément aux réjouissances » précise Mme Willemin. « Si le marché français ne représente actuellement que 15% de nos visiteurs, il a néanmoins un fort potentiel. Nous aurions davantage de Français s’ils réservaient leur séjour plus tôt. Mais coutumiers des achats de dernière minute, ils se retrouvent face à des hôtels déjà complets. Nous voudrions bien les satisfaire mais en tant que destination écologique, nous nous devons de limiter le développement des hébergements ».

En termes de nouveautés, un Club Med 5 tridents ouvrira ses portes en octobre prochain.
 

L’hôtellerie et l'écologie

Le gouvernent des Seychelles a créé le label « Seychelles Sustainable Tourism Label » (SSTL). Il concerne à la fois l’engagement durable des hôtels dans leur gestion et un programme de certification, quelle que soit la taille de l’établissement, ce pour la préservation de la biodiversité et de la culture de l’archipel. La réimplantation des coraux, la préservation des tortues de mer et de terre, ainsi que celle des oiseaux, la régénération de la mangrove, la filtration de l’eau, le nettoyage mensuel des plages et la gestion des déchets grâce à un nouveau système de recyclage comptent parmi les initiatives qui ont été mises en place. « Le plastique est chez nous banni depuis très longtemps ! » souligne le ministre.

Vingt-et-un hôtels ont déjà obtenu ce label.

Aux Seychelles, on qualifie de « grands hôtels », ceux qui ont une capacité supérieure à vingt-cinq chambres. Ils sont toujours situés à une certaine distance des plages pour ne pas contrarier le bon fonctionnement de l’écosystème, comme la ponte des tortues. Ils ne doivent pas dépasser la hauteur des palmiers. Dans le but de protéger les fonds marins, il n’existe pas de villas sur pilotis et les sports nautiques motorisés sont peu nombreux. Seule la plage de Beau Vallon les autorise.
 

L’économie bleue

Le tourisme et la pêche sont les deux piliers de l'économie seychelloise. Rappelons que la réserve marine de l’archipel représente tout de même 400.000 km2 !
On entend par « économie bleue » : la durabilité, la gestion des ressources marines et côtières pour la préservation des écosystèmes et des biens, le comblement des inégalités par la création de nouveaux emplois et le développement d’investissements locaux dans des secteurs émergeant (aquaculture, biotechnologie marine, énergies renouvelables, pétrole offshore), et la réduction de la dépendance à l’égard des importations énergétiques et alimentaires grâce à la recherche, aux innovations et à de nouvelles productions.

Le 31 janvier 2018, le gouvernement des Seychelles décidait d’accélérer sa politique de développement durable, basée sur les océans, car impactant les domaines, économique, environnemental et sociétal. Cette accélération va dans le sens des engagements pris par les autorités, conformément au Sustainable Development Agenda 2030 (SDG’s), Aichi Target 11 of the Convention on Biological Diversity (CBD) et le Paris Agreement on Climate Change 2015).

Grâce à la création du « Blue Bond » en 2017, nommé ainsi à la suite au « Green Bond » créé en Amazonie, les Seychelles ont réussi à lever 20 millions de dollars. Cet argent finance cette transition nécessaire vers une gestion durable de sa pêche artisanale à petite échelle, y compris des mesures visant à la reconstitution des stocks de poissons, aux mesures de contrôle, aux activités annexes et aux services de soutien scientifique et sectoriel.

« Le tourisme durable et la lutte contre les changements climatiques passent en effet par une quête de financements pour initier de grands projets, conclut le ministre. Lors de la Cop 21, à Paris, en 2015, nous avons signé un accord pour mener à bien des actions concrètes en échange de l’effacement des intérêts de la dette ».

Didier Dogley a occupé durant 28 ans, un poste clé au sein du ministère de l’environnement. Pour ce paysagiste de formation, la préservation de la nature et de ses ressources est dans son ADN. « Tout l’enjeu est de concilier économie et environnement » conclut-il.
https://www.seychelles.travel/fr/


En savoir plus sur...
Seychelles Tourism Board
Botanical House
Mahe
Seychelles

Site internet
https://www.facebook.com/TheSeychellesIslands/  https://twitter.com/visitseychelles  


A propos de l'auteur

Sarah est journaliste et photographe, spécialiste du tourisme et de l'industrie du luxe.


Vous aimerez aussi lire...

* BALADS X POURDEBON : QUAND UN NOUVEL ACTEUR DU TOURISME HAUT DE GAMME MET EN LUMIÈRE DES PRODUCTEURS ET ARTISANS FRANÇAIS

* UNWTO: MADRID SE TIENT PRÊTE POUR UNE SEMAINE CLÉ POUR LE TOURISME MONDIAL

* BRUNO AVEILLAN FAIT VIVRE ALULA A L'ECRAN ET SIGNE LA NOUVELLE CAMPAGNE DE LA DESTINATION DÉJÀ MYTHIQUE



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >

Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ spécial candidat !

Vous êtes recruteur ?
Consultez notre FAQ spécial recruteur !