Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

JEAN-DAVID LEMAIRE, COMMANDANT DU PONANT : « LE PONANT EST UNE INVITATION À VIVRE DES MOMENTS PRIVILÉGIÉS ET AUTHENTIQUES »

Avant de prendre la mer dès le printemps, en direction de la Croatie et de la Grèce, où Le Ponant naviguera tout l’été, Jean-David Lemaire, son commandant, a répondu aux questions du Journal des Palaces

JEAN-DAVID LEMAIRE, COMMANDANT DU PONANT : « LE PONANT EST UNE INVITATION À VIVRE DES MOMENTS PRIVILÉGIÉS ET AUTHENTIQUES »

Avant de prendre la mer dès le printemps, en direction de la Croatie et de la Grèce, où Le Ponant naviguera tout l’été, Jean-David Lemaire, son commandant, a répondu aux questions du Journal des Palaces

Catégorie : Europe - Économie du secteur - Interviews - Développement durable - Interviews
Interview réalisé par Guillaume Chollier le 14-01-2022


Jean-David Lemaire, le Commandant du Ponant

Jean-David Lemaire, le Commandant du Ponant
Crédit photo © Studio Ponant / Nathalie Michel

Avec son désign épuré et raffiné et ses lignes fluides, Le Ponant offre à ses hôtes une expérience singulière et exclusive. Après plusieurs mois en cale sèche pour effectuer d’importants travaux de modernisation, le somptueux trois-mâts s’apprête à reprendre la mer.

Le studio français Jean-Philippe Nuel, qui a supervisé la rénovation du navire, a réalisé des prouesses : espaces communs ouverts sur l’extérieur, tons gris, taupe et écru qui soulignent la silhouette unique du bateau et omniprésence de la luminosité, tant sur les trois ponts que dans les 16 cabines.

Cet été, alors que Le Ponant, porté par le murmure du vent, glissera sur les eaux cristallines de la mer Egée et la mer Adriatique, entre Croatie et îles grecques loin des sentiers touristiques, sur des sites confidentiels et préservés. A bord, le maître mot : liberté.

Liberté de se détendre et de couper du quotidien, à son rythme, au travers d’activités variées : bains de soleil sur les ponts du navire en écoutant les clapotis des vagues contre la coque et une légère brise caressant les cheveux, relaxation à l’Espace bien-être, découverte du patrimoine culturel local ou activités nautiques en connexion avec la nature. Le tout, agrémenté d’une fine gastronomie faisant la part belle aux produits locaux.

Avant de lever l’ancre pour voguer vers ces décors féériques, Jean-David Lemaire, Commandant du Ponant, a accordé au Journal des Palaces un entretien exclusif.

Le Journal des Palaces : Pendant combien de temps Le Ponant est-il resté en cale pour travaux ?
Jean-David Lemaire : Le Ponant, dont j’ai suivi le chantier de près en tant que futur Commandant, reprendra la mer à l’été 2022, après plusieurs mois au sein des chantiers de San Giorgio del Porto, en Italie. Voilier éponyme à l’origine de la création de la compagnie il y a plus de 30 ans, il a été entièrement transformé. Le Ponant, métamorphosé, c’est une invitation à revenir aux sources, au « slow travel », induite par la navigation à la voile. Il fera rimer voyage, découverte et écoresponsabilité, concepts qui ont été parfaitement interprétés dans le nouveau design du voilier.

Quel type de travaux ont-ils été effectués ?
Les aménagements du Ponant ont été entièrement repensés pour offrir à nos hôtes une expérience exclusive. La métamorphose du trois-mâts concerne à la fois les aménagements pour les passagers mais aussi la quasi-totalité des équipements qui ont été remplacés ou modernisés, de façon à répondre aux critères environnementaux et aux standards de confort les plus exigeants. Le design a été repensé dans un raffinement intimiste par le Studio Jean-Philippe Nuel et par Stirling Design International avec de nouvelles lignes, épurées et raffinées, inspirant la douceur de vivre. 16 cabines pourront accueillir 32 passagers uniquement. Avec 34 membres d’équipage nous offrons l’un des meilleurs ratios de l’industrie, avec une qualité de service inégalée.

A quelles contraintes liées à la flottabilité du navire avez-vous dû faire face lors de ces travaux ?
La contrainte principale à laquelle nous avons fait face était d'optimiser l'espace dédié aux passagers, tout en conservant la structure du voilier. Pas d'autre contrainte que de penser Le Ponant comme un navire amiral à la pointe du savoir-faire, tant en termes d'infrastructure, de service hôtelier, que de respect de l'environnement.

Vous avez repensé toutes les cabines. De quels agréments bénéficient-elles désormais ?
Le design intérieur a été effectivement repensé, optimisé, faisant le choix de l’espace et de l’intimité afin que chacun puisse se sentir sur Le Ponant comme sur son propre voilier. Pour chaque cabine, l’ensemble du mobilier a été réalisé sur-mesure.

Tous les volumes ont été optimisés. Ainsi, sur le pont supérieur, une suite Armateur a été créée. Elle offrira une superficie de 60m2 comprenant un balcon privatif. Sur le pont principal, 4 nouvelles cabines ont été également créées, d’une superficie allant jusqu’à 39m2.

Réparties sur 3 ponts, suites et cabines disposent toutes d’une ouverture sur l’extérieur, de façon à offrir une atmosphère douce, propice au calme, à la détente et à la contemplation. Cinq d’entre elles disposent en plus d’un balcon privatif attenant.

De plus, deux cabines peuvent communiquer entre elles pour créer une seconde suite de 62m2. Deux fois par an au cœur de l’été, les croisières à bord du Ponant deviendront kids friendly, avec une offre d’activités spécialement conçue pour les plus grands, comme pour les plus petits.

Quelle est la particularité de la suite de l’Armateur ?
Située sur le pont supérieur Zéphyr, la suite de l’Armateur est une nouveauté du réaménagement du Ponant. Elle offre une superficie de 60m2 ainsi qu’un balcon privatif de 8m2. Elle dispose d’un espace de jour de 20m2, d’un lobby, d’une salle de bain, d’un espace nuit de 12m2. Une grande baie vitrée donne sur le balcon.

Vous êtes engagés dans un tourisme durable. Comment se manifeste cet engagement au quotidien sur vos navires ?
Ponant a été fondée par des officiers de la Marine Marchande qui ont toujours eu à cœur la protection des océans. L’engagement de la compagnie pour un tourisme durable se manifeste à tous les niveaux, depuis la conception des navires et des itinéraires de croisière, jusqu’à la gestion des déchets à bord.

L’ensemble de notre flotte a été conçue pour être la plus responsable, et avoir le minimum d’impact possible. Nous voulions que ces navires représentent ce que l’on pourrait faire de mieux demain, à tous les niveaux. Le Ponant reflète notre engagement pour un tourisme durable : les dernières technologies vertes disponibles y ont été utilisées, ce dont nous sommes fiers. Le voilier pourra par ailleurs se brancher à quai durant les escales, ce qui lui permettra là encore de ne générer aucune pollution.

Par ailleurs Le Ponant, de par sa propulsion vélique, est en soi une véritable innovation de la compagnie depuis sa création. Pour ce nouveau projet d’exploitation, nous avons notamment étudié les zones de navigation en prêtant une attention particulière aux vents locaux de façon à optimiser la navigation mixte du voilier avec pour objectif de n’utiliser que les voiles pour rallier nos ports d’escales. Cette décision implique une réduction des consommations en carburant mais permettra aussi un sillage plus fin qui permettront une plus grande quiétude et une stabilité améliorée pour nos passagers.

Comment gérez-vous par exemple le stockage et le recyclage des déchets lors d’une croisière, notamment lorsque vous êtes au mouillage pour une longue durée ?
Le Ponant a été doté des dernières innovations technologiques, afin de ne laisser d’autres empreintes que celles de nos pas sur le sable.

Le voilier est équipé – comme le reste de notre flotte - d’un système de traitement complet des eaux usées à bord, et d’un système de traitement des déchets. Ces derniers sont triés, compactés, et stockés à bord pour être ensuite traités et recyclés à terre, auprès de nos partenaires locaux. Nous accordons une place majeure à l'élimination des plastiques dans les océans grâce à une approche globale des déchets centrée sur "le cycle de vie du produit" qui comprend la réduction à la source, la fabrication, le transport, l'utilisation et la fin de vie. Tout est fait pour que le voilier puisse avoir le minimum d’impact.

Sur quels domaines pensez-vous encore devoir progresser en matière de tourisme durable ?
La quête d’amélioration est constante, tant en termes d’innovations technologiques, de confort, d’expérience, que de durabilité. Nous avons par exemple pour ambition d’atteindre un objectif de « zéro plastique à usage unique », que ce soit à bord de nos navires ou au sein de nos bureaux. Depuis 2019, nous avons déjà éliminé les pailles, bouteilles, gobelets, sacs à linge, récipients, cure-dents et touillettes en plastique, et nous avons également trouvé des alternatives durables et biodégradables pour les protections des sanitaires et les opercules des verres. Nous avons par ailleurs opté pour de contenants de produits cosmétiques en grand format plutôt que des échantillons.

Plus globalement, nous suivons de près les avancées technologiques de façon à ce que PONANT reste toujours à la pointe en termes d’éco-responsabilité, quel que soit le domaine.

Pourquoi avoir opté pour des croisières en Croatie et en Grèce cet été ?
Les destinations devaient répondre aux grandes dimensions du nouveau concept qu’incarne Le Ponant, à savoir le slow et de purposeful travel, qui consistent à centrer le voyage sur des expériences qui ont du sens pour soi, mais aussi pour la destination choisie. La Croatie et la Grèce se sont révélées être les plus évidentes. Les deux itinéraires ont été pensés spécialement pour Le Ponant avec des escales confidentielles, loin des sentiers battus. À bord ou en escale, Le Ponant est une invitation à vivre des moments privilégiés et authentiques au plus proche de la nature, du terroir, de la culture et de la gastronomie locale, avec par exemple des produits bio, en circuit court. Les activités proposées à bord feront aussi écho à cette ode à la lenteur et seront exclusives et immersives. Nous proposerons uniquement des activités non motorisées en mettant par exemple à disposition des passagers des équipements pour la pêche à la ligne, des masques et des tubas, des kayaks à fond de verre, des scooters sous-marins électriques, des vélos, des planches de stand-up paddle, de façon à faire vivre aux passagers des expériences uniques, en osmose avec la nature.
Durant sa saison hivernale, Le Ponant devrait mettre le cap sur le grand Pacifique, à la recherche des derniers paradis perdus… les nouveaux itinéraires seront dévoilés prochainement et devraient faire rêver nos futurs passagers.

Navire Le Ponant

Le navire Le Ponant
Crédit photo © Nathalie Michel / Ponant




Le salon de la suite de l'Armateur, Le Ponant
Crédit photo © Studio Jean-Philippe Nuel / Ponant



Une projection du pont rénové du Ponant
Crédit photo © Stirling Design International / Ponant



Une projection du lounge principal rénové sur Le Ponant
Crédit photo © Ponant



En savoir plus sur...



A propos de l'auteur

Journaliste depuis 20 ans, Guillaume est un inconditionnel des lieux exclusifs où se mêlent confort, qualité de service et gastronomie. Le tout, teinté d’une simplicité et de sourire qui sont l’apanage du luxe ultime.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !