Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW - PHILIPPE MONNIN : « À SA TOUTE PETITE ÉCHELLE, MILLÉSIME EST CRÉATEUR D'EMPLOIS ET DÉNICHEUR DE TALENTS »

À la tête du groupe Millésime depuis huit ans, Philippe Monnin s’est fait le spécialiste de la rénovation de demeures de charmes en résidences de luxe. Entretien avec un passionné du patrimoine français qui s’ouvre sur l’international.

INTERVIEW - PHILIPPE MONNIN : « À SA TOUTE PETITE ÉCHELLE, MILLÉSIME EST CRÉATEUR D'EMPLOIS ET DÉNICHEUR DE TALENTS »

À la tête du groupe Millésime depuis huit ans, Philippe Monnin s’est fait le spécialiste de la rénovation de demeures de charmes en résidences de luxe. Entretien avec un passionné du patrimoine français qui s’ouvre sur l’international.

Catégorie : Europe - Économie du secteur - Interviews - Projets hôteliers - Interviews
Interview réalisé par Guillaume Chollier le 31-03-2022


Philippe Monnin, Fondateur Millésime

Philippe Monnin, le fondateur de Millésime
Crédit photo © Millésime

Rien ne prédestinait Philippe Monnin à se retrouver à la tête d’un groupe hôtelier de luxe. Ce Bordelais, fils d’horloger, diplômé d’une école de commerce à Poitiers, débute en effet sa carrière chez AXA, avant d’ouvrir, quelques années plus tard, son propre cabinet de conseil en gestion de patrimoine. Après 20 ans, la carrière de cet épicurien, amoureux de la belle pierre, de bonnes tables, attaché aux codes de l’hospitalité, va prendre un tournant décisif lorsqu’il rencontre celle qui deviendra son épouse, Alexandra, avocate d’affaires.

Tous deux férus d’art de vivre, bercés par le concept de « bulles de bonheur » et souhaitant créer une expérience-client – « Le vrai luxe aujourd’hui » – décident de se lancer dans l’aventure Millésime.

Tout d’abord locale, l’activité de Millésime devient rapidement nationale, puis internationale, toujours en respectant l’ADN de la marque et son caractère singulier qui la distinguent de la concurrence.

Alors que le groupe Millésime s’enrichit d’une nouvelle résidence de prestige, le Château de Brindos, situé dans le Pays basque, Philippe Monnin détaille, pour le Journal des Palaces les codes d’une marque intimiste, marquée par le sceau du luxe et de l’expérience exclusive.

Le Journal des Palaces : Quand et comment est née Millésime ?
Philippe Monnin : J’ai créé Millésime avec Alexandra Monnin en 2014. Nous apprécions tous les deux les week-ends à découvrir hôtels et maisons d’hôtes, à savourer les cuisines d’ici et d’ailleurs, à déguster de jolis flacons, à profiter d’expériences au cours de nos voyages.

Nous avons saisi une opportunité immobilière à Arcachon et avons jeté notre dévolu sur une villa à deux pas de la mer. Cette maison au charme désuet, rappelant les anciennes maisons de pêcheurs, était la première d’une longue série de coups de cœur.

Remise au goût du jour, la villa est devenue une maison d’hôte, et la première pierre de l’édifice. Nous nous sommes alors intéressés au financement d’activités hôtelières et avons développé le concept : dénicher des biens à fort potentiel, leur redonner vie dans le respect de leur histoire et de leur environnement, créer une ambiance unique et intimiste et proposer des expériences qui rendent un séjour inoubliable.

L’aventure fait son lit en Nouvelle Aquitaine, avec l’ouverture en 2015 d’un premier restaurant au sein d’un domaine viticole (Le Manège au Château Léognan) et d’une première maison d’hôte au cœur de Bordeaux, La Course. Millésime venait de naître.

Quel est le concept proposé par ce groupe ?
Chaque Maison est authentique dans son histoire, sa décoration, ses valeurs et son respect de l’inimitable art de vivre à la française. Solidement enracinée dans sa région, chacune a pu tisser des liens forts et des partenariats locaux lui permettant de proposer des expériences uniques du terroir.

Notre fil rouge est le savoir-vivre et le mieux-être. Ainsi, nos Maisons sont de véritables bulles pensées autour de trois valeurs : l’authenticité, la liberté, le partage. L’authenticité dans l’histoire qu’elles racontent et les terroirs qu’elles magnifient, le partage et la liberté de créer sa propre expérience et de fabriquer ses souvenirs, et le plaisir d’être entouré de mille attentions.

Comment Millésime se démarque-t-elle de la concurrence ?
Nous proposons un positionnement haut de gamme et la mise en valeur du terroir - un aspect très important de notre positionnement.

Nous offrons également un voyage épicurien afin de mettre à l’honneur un produit du terroir local dans chacune de nos Maisons avec, à la clé, des expériences sensorielles uniques à vivre. Si l’expérience se décline assez naturellement dans l’assiette ou dans un verre, l’aventure commence pourtant dès votre arrivée dans la Maison avec la décoration, les couleurs ou encore les senteurs.

Au Château de Sacy, le voyage épicurien est autour du Champagne ; au Domaine de Raba, autour des épices ; au Grand Hôtel du Soleil d’Or, autour du chocolat ; à Brindos, Lac & Château, autour du piment d'Espelette…

Quelle stratégie suit le groupe ?
Millésime travaille en amont sur la (re)valorisation du patrimoine immobilier, et n’envisage pas un projet, une rénovation, une construction ou une reconstruction qui ne soit pas totalement en symbiose avec l’histoire des lieux, des bâtiments, de la région. Nous nous entourons d’artisans et de fournisseurs locaux qui œuvrent dans les règles de l’art et mettent à l’honneur les productions régionales.

Le modèle économique de Millésime a évolué depuis la création du groupe. Jusqu’en 2018, nous étions propriétaires « murs et fonds » au travers d’une filiale dédiée à chaque projet et détenue conjointement par la holding groupe et des investisseurs financiers dans des proportions variant suivant la taille de l’opération. Depuis 2019, nous avons évolué vers un modèle de pure player hôtelier en concentrant nos activités et nos énergies sur le développement du concept Millésime, de la marque et de nos expériences. Ainsi les murs et les fonds de nos opérations sont détenus par des tiers investisseurs (même si nous pouvons intervenir au capital pour différentes raisons) et nous travaillons en contrat de mandat de gestion hôtelière. Au niveau de notre holding, nous restons ouverts à des associés investisseurs à-même d’assurer le financement de notre développement « marque » mais également le financement de nos opportunités foncières le temps de monter les opérations.

Sous quel signe placez-vous 2022 concernant le groupe Millésime ?
L’année 2021 a vu la cession définitive des Maisons au petit nombre de clés et qui ne pouvaient bénéficier d’agrandissement, parmi elles : l’Hôtel de Bouilhac (Dordogne) en juillet 2021, la Maison La Course à Bordeaux (Gironde) et enfin La Palmeraie à La Baule (Loire-Atlantique), toutes deux en décembre dernier. Avec la signature également en décembre de la promesse de cession de notre villa à Arcachon, cette phase sera prochainement finalisée.

Néanmoins, le premier semestre 2022 est synonyme de reprise et de nouveautés. Sont notamment à noter les travaux d'agrandissement des Maisons du Domaine de Raba (Bordeaux) et du Château de Sacy (Reims). L’augmentation significative du nombre de chambres est due à la demande croissante observée ces derniers mois dans ces établissements. Le développement de la Maison de Porto, Cocorico, est également en cours avec l’acquisition d’un domaine dans la vallée du Douro.

Cette année sera également celle de la maturité pour ce qui fait le cœur et la différence des Maisons : les Expériences qu’elles proposent. Millésime et chacune des Maisons proposeront tous les mois à leurs hôtes de vraies expériences immersives dans le Terroir, les racines de la Maison et de sa région. Tournées autour de nos valeurs, ces expériences seront parfois récurrentes, parfois uniques, parfois extraordinaires mais elles rythmeront l’année dans chaque Maison créant le véritable « lieu de vie » que nous voulons offrir.

Quels seront les enjeux pour cette année ?
Notre volonté première sera le développement à l’échelle locale, française et internationale. Nous attendons également beaucoup de l’ouverture de Brindos, Lac & Château. Enfin, le dernier enjeu concernera Budapest, où nous allons également nous implanter.

Quelles sont vos ambitions en termes d’ouvertures ?
Il y a encore quelques incertitudes liées au covid et au contexte géopolitique. L’année 2021 a été marquée par la finalisation des acquisitions du Château de Brindos sur la côte basque, qui ouvrira ses portes le 15 avril prochain, celles du Château Léognan, près de Bordeaux, et duChâteau de Théoule, sur la baie de Cannes, qui ouvriront au deuxième trimestre 2023.

Nous envisageons de poursuivre notre développement en France, mais aussi en Europe. Notre stratégie consiste à identifier des lieux à haut potentiel, avec une forte attractivité économique et touristique, qui nous séduisent par leur culture, leurs traditions culinaires, leur richesse viticole.

Quelles seront les prochaines ouvertures ?
Le développement se poursuivra cette année, grâce au soutien des investisseurs, sur le marché français : plusieurs régions sont à l’étude pour une implantation de Millésime, comme la Bourgogne et Loire pour les Maisons au cœur des Vignes ; Paris et la Provence pour les Maisons Iconiques ; Marseille, Bordeaux et une capitale européenne pour les Maisons au coeur des Villes.

Le développement du Groupe se poursuivra également à l'international. Ainsi, après le Portugal, Millésime est fier d'annoncer sa nouvelle implantation en Hongrie, dans "La Perle du Danube". Ville à la fois culturelle et populaire, Budapest va accueillir une Maison Millésime fin 2023. D’une surface de 2000 m2, elle est bâtie sur les fondations d'un bâtiment de 1888 classé Monument historique et réunira 30 suites uniques, un restaurant, un bar et un espace bien-être. Au cœur de Budapest, entre la ville festive et les célèbres bains, cette résidence comptera également un magnifique parc pour profiter de son séjour en toute sérénité.

Cette nouvelle Maison se situe parfaitement dans la stratégie du Groupe Millésime de développer leurs implantations dans des villes emblématiques françaises et européennes, avec des lieux alliant authenticité, liberté et partage.

Quelle clientèle ciblez-vous ?
Tout d’abord, et assez naturellement, les populations locales, qui profitent, par nos Maisons, d’un environnement magnifique et de prestations haut de gamme à proximité. Nous ciblons également nos fidèles clients, ravis de trouver différents terrains de jeu d’exception, ainsi que les passionnés du terroir et une clientèle « bien-être ». Enfin, selon les Maisons, une clientèle d’affaires peut également être ciblée.

Rencontrez-vous des difficultés pour recruter ?
À sa toute petite échelle, Millésime est créateur d’emplois et dénicheur de talents. C’est avant tout la passion et l’envie de faire un bout de chemin ensemble qui va présider à la sélection des collaborateurs. Les postes sont évolutifs, l’implication dans l’entreprise valorisée, la mobilité au sein des différentes Maisons Millésime encouragée.

Disposez-vous d’un programme pour fidéliser votre personnel ?
La dimension sociale est un sujet essentiel chez Millésime, c’est pourquoi nous prônons le bien-être de nos talents et leur santé, et en faisons une priorité.

Des formations et des outils ont ainsi été développés pour reconnaître davantage l’implication individuelle et collective de chaque collaborateur. Une gazette interne, destinée exclusivement à nos collaborateurs, met à l’honneur les équipes de chaque Maison à travers un contenu enrichi par les talents dans le but de partager la synergie de chaque équipe au sein de tous les membres Millésime, où qu’ils soient.

Nous avons la volonté de faire du développement durable un projet commun incluant un maximum de talents dans chacune des Maisons, pour des membres volontaires et naturellement engagés dans cette philosophie de vie. Des Green teams ont été créés dans tous les hôtels du groupe pour promouvoir les démarches durables, favoriser la mise en place de ces dernières et faciliter les échanges avec la direction du groupe.

En savoir plus sur...



A propos de l'auteur

Journaliste depuis 20 ans, Guillaume est un inconditionnel des lieux exclusifs où se mêlent confort, qualité de service et gastronomie. Le tout, teinté d’une simplicité et de sourire qui sont l’apanage du luxe ultime.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !