Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW - LE PRÉSIDENT NOUVELLEMENT ÉLU DE L'EHMA, PANOS ALMYRANTIS : "NOTRE RÉSEAU NOURRIT LA SOIF NATURELLE D'INSPIRATION DE SES MEMBRES DANS UNE APPROCHE D'INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE"

Panos Almyrantis, directeur général du Grand Hyatt Athènes, a été élu président de l'EHMA lors de l'assemblée générale annuelle qui s'est tenue à Lugano en mars. Dans cette interview, nous parlons de l'European Hotel Managers Association, de notre monde imprévisible, de l'acceptation du changement, du fait de favoriser un environnement de réseau inclusif et stimulant, de faciliter la formation continue, de l'importance du mentorat et de bien plus encore...

INTERVIEW - LE PRÉSIDENT NOUVELLEMENT ÉLU DE L'EHMA, PANOS ALMYRANTIS : "NOTRE RÉSEAU NOURRIT LA SOIF NATURELLE D'INSPIRATION DE SES MEMBRES DANS UNE APPROCHE D'INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE"

Panos Almyrantis, directeur général du Grand Hyatt Athènes, a été élu président de l'EHMA lors de l'assemblée générale annuelle qui s'est tenue à Lugano en mars. Dans cette interview, nous parlons de l'European Hotel Managers Association, de notre monde imprévisible, de l'acceptation du changement, du fait de favoriser un environnement de réseau inclusif et stimulant, de faciliter la formation continue, de l'importance du mentorat et de bien plus encore...

Catégorie : Europe - Économie du secteur - Interviews - Associations et Syndicats - Interviews
Interview réalisé par Sylvie Leroy le 06-05-2022


Pourquoi avoir participé à l'élection lors de l'assemblée générale ?

Heureux d'avoir été élu délégué national de Grèce & Chypre en 2019, j'ai été élu vice-président la même année. Une grande cérémonie à Paris, où avec la vice-présidente Mme Verena Forstinger nous nous sommes engagés à soutenir le président Ezio Indiani, a été suivie d'une perturbation de l'activité mondiale.

Nous avons navigué sur une mer agitée qui est devenue plus difficile encore. La flexibilité, la patience, le compromis, la remise en question et l'espoir font partie de notre quotidien. Nous savions pertinemment que nos atouts étaient là. Formation académique, parcours professionnel, grande expérience. Mais c'est notre passion authentique sous la direction du président Ezio Indiani et les outils de l'EHMA qui nous ont amenés ici aujourd'hui, sans être touchés en tant qu'association et en tant que leaders. Le dévouement, la continuité, la diligence et le soutien dont notre président a fait preuve dans les moments les plus difficiles de ces 50 dernières années, m'ont insufflé l'aura positive de demander le vote des membres, pour prendre les rênes de notre prestigieuse association.

Quel est l'esprit dans lequel vous prenez la présidence de l'EHMA ?

Les défis mondiaux sont désormais très complexes et nécessitent des niveaux de coordination multilatérale sans précédent, tandis que nous assistons à une fracture du paysage géopolitique, qui rend plus difficile la gestion des complexités. Nous ne savons pas quel type de système mondial émergera dans les années à venir, mais nous pouvons supposer qu'il sera probablement plus divisé qu'actuellement. Et pourtant, nous continuerons à faire face à des défis complexes et mondiaux. Alors que nous nous débattons avec la nature unique des crises actuelles et que nous nous efforçons de gérer un monde de plus en plus imprévisible, le besoin d'un bon leadership sera immense.

Les membres de l'EHMA possèdent de nombreuses connaissances et d'expériences qui affluent tout au long de nos assemblées générales annuelles et de nos activités de réseautage. Et nous savons qu'un directeur d'hôtel doit diriger plutôt que suivre. Dans cet esprit, je suis convaincu qu'avec le nouveau comité exécutif composé des vice-présidents Stephan Stokkermans et Pawel Lewtak et du trésorier Giuseppe Mariano, nous conduirons l'association vers le "changement". Un mot qui est devenu notre emblême quotidien ! Socrate, le philosophe grec qui est considéré comme le fondateur de la philosophie occidentale, a dit : "Le secret du changement consiste à concentrer toute son énergie non pas à combattre l'ancien, mais à construire le nouveau". C'est exactement cet esprit !

L'EHMA a une nouvelle vision et une nouvelle mission. Pouvez-vous en parler davantage ?

L'EHMA a été créée à Rome en 1974. Il s'agit d'une association à but non lucratif regroupant des directeurs d'hôtels qui gèrent des hôtels de luxe en Europe. Les membres fondateurs étaient convaincus que le service est le principe de base d'une hospitalité de qualité. L'association regroupe actuellement près de 400 membres dans 23 pays européens. Mais l'élément le plus important est que l'EHMA est une association de personnes, et non d'hôtels.

Les dirigeants qui parviennent à formuler une vision sous forme d'une déclaration directe, claire et exploitable ont plus de chances de mener une entreprise ou une association dans la direction souhaitée. La phase la plus fascinante de la pandémie a été une période de près d'un an de travail avec un comité de membres éminents de l'EHMA, qui, sous la direction de leurs délégués nationaux, ont proposé des idées exaltantes sur l'avenir de l'association, ajustées aux changements continus et stimulants.

Heureux de s'engager dans le futur avec la vision d'être "l'association préférée des directeurs d'hôtels, représentant les hôtels les plus prestigieux et uniques en Europe", notre assemblée générale annuelle à Lugano a été le jalon cette annonce.

Les changements mondiaux en cours exigent une mission qui favorise l'amitié et l'esprit amical entre nos membres. Notre objectif est de soutenir un environnement de réseau inclusif et stimulant où nous partagerons nos expériences, nos idées et notre soutien, afin de communiquer efficacement au sein de l'industrie hôtelière, avec intégrité, loyauté et confiance. Naturellement, faciliter la formation continue, avec le soutien des grandes écoles hôtelières internationales, fait partie de notre promesse "Hôtel".

Quelles sont les priorités de votre mandat ? Quelles seront les étapes clés ?

L'EHMA promeut l'Europe dans son ensemble par le biais de ses membres dans les différents pays, en encourageant la formation et les échanges de professionnels. Ayant développé une approche moderne et progressive, nous allons promouvoir une perspective élargie qui adapte le savoir-faire européen renommé aux exigences d'une industrie hôtelière internationale en pleine mutation. Les contacts avec les écoles hôtelières et les universités, le partage des connaissances et les services de conseil aux institutions grâce à la participation active de nos membres, sont quelques-unes de nos actions prévues.

Un objectif important est de faire de l'EHMA la première source lorsqu'il y a un besoin de recruter un directeur général talentueux et expérimenté et la première option de contact pour la presse lorsqu'elle explore l'industrie hôtelière. Avec une forte présence dans toute l'Europe, nous souhaitons nous engager dans des relations avec les gouvernements fédéraux, régionaux et municipaux afin de garantir que notre chère communauté hôtelière reste forte et façonne son avenir sur la base d'un environnement compétitif à long terme.

Comment l'association soutient-elle les directeurs d'hôtel ?

La priorité de l'EHMA a toujours été de favoriser le développement personnel de nos membres, en contribuant à répondre à leurs besoins en matière de leadership dans le secteur de l'hôtellerie. Les échanges empathiques et une bonne écoute ont toujours été au cœur de la réussite dans le monde de l'hôtellerie, mais au-delà de tout, avec tant de changements dans le monde au cours de la dernière décennie, notre réseau a nourri la soif naturelle d'inspiration de ses membres dans une approche d'intelligence émotionelle, à travers une culture d'ouverture, de gentillesse, d'unité et de passion pour l'hôtellerie.

De nombreux membres ont eu la chance d'avoir un certain nombre de mentors éminents qui les ont aidés à se développer professionnellement et personnellement. Les mentors sont un moyen fantastique d'avoir un aperçu de l'orientation que peut prendre la carrière d'un hôtelier. Une excellente application d'un tel programme complet est suivie dans notre section italienne à travers le programme "Mentor Me".

S'il est important pour un professionnel d'avoir une image positive, il est également important d'être respecté au sein du secteur. Les récompenses sont un excellent moyen d'obtenir la reconnaissance et le respect de ses pairs. Ils peuvent aider à développer des relations plus profondes avec les invités, les investisseurs, les fournisseurs, les partenaires et les médias. L'EHMA est fière de présenter quatre prix décernés chaque année à ceux qui les méritent.

Le "European Hotel Manager of the Year" est décerné à un membre actif qui a obtenu des résultats exceptionnels dans la gestion hôtelière au cours de l'année précédente et tout au long de sa carrière. Le "Hans Koch Lifetime Achievement Award", nommé en mémoire de notre défunt président, qui honore les directeurs généraux retraités / méritants qui ont contribué de manière significative à l'amélioration de l'hôtellerie au cours de leur carrière et à l'association elle-même. Le "EHMA Sustainability Award by Diversey", une entreprise qui propose constamment des technologies de nettoyage et d'hygiène révolutionnaires, car elle partage le même souci et la même philosophie de la durabilité. Et enfin, le "Prix des meilleures pratiques", qui récompense les projets et initiatives remarquables mis en œuvre avec succès par des directeurs généraux.

Quel est votre point de vue sur le manque de personnel dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration ? Et quelles seraient vos solutions ? Dans votre hôtel, avez-vous mis en œuvre de nouvelles idées pour changer la situation ?

Malheureusement, le secteur de l'hôtellerie et de la restauration est accusé d'avoir des employés sous-payés et sous-évalués. Un phénomène dû au fait que les entreprises ne pouvaient ou ne voulaient tout simplement pas payer les salaires exigés par les employés. Par conséquent, les faibles salaires de base étaient compensés par ce que l'on appelle le "revenu gris" des pourboires et des commissions. Toutefois, ce type de revenu n'a jamais fait partie d'un accord écrit initial et a été le premier à disparaître lors de la pandémie. Les postes mieux rémunérés étaient également difficiles à pourvoir car ils impliquaient généralement beaucoup d'heures supplémentaires non rémunérées et une disponibilité quasi permanente. Dans l'ensemble, ces facteurs ont commencé à rendre l'industrie du tourisme moins attrayante pour les jeunes, en particulier la génération Z, qui doivent pourvoir les postes vacants. Par conséquent, l'offre est actuellement insuffisante dans le secteur, ce qui ne fait qu'exacerber la pénurie d'hospitalité.

Un panel exceptionnel composé de Shannon Knapp, présidente et directrice générale de Leading Hotels of the World, Roland Fasel, COO d'Aman Resorts, Jan Brucker, directeur général de Swiss Deluxe Hotels et Antonello Dé Medici, directeur commercial de Rocco Forte Hotels, a discuté de ces enjeux lors de notre assemblée générale annuelle à Lugano. Ils ont convenu que l'un des plus grands défis est de savoir comment inspirer les équipes et attirer la prochaine génération, car il y a une pénurie de main-d'œuvre. Ils ont estimé qu'après la pandémie, le livre des relations avec les employés devrait être réécrit et de nouvelles formes de travail devraient être trouvées, si nous voulons attirer de nouveaux talents et persuader le personnel qualifié de revenir.

Le Grand Hyatt Athens compte actuellement 321 unités, avec un projet d'expansion pour atteindre 550 chambres et suites. Ce changement doit être soutenu par une culture humaine. J'ai toujours été un orchestrateur de la promotion interne, une formule qui s'est avérée un terrain propice pour l'évolution et la rentabilité. En gardant et en attirant ces talents de haut niveau, nous continuerons à construire et à maintenir une grande culture organisationnelle.

En savoir plus sur...


A propos de l'auteur

Sylvie Leroy, éditeur enthousiaste depuis 1999
Sa passion pour l'hôtellerie de luxe, « une partition jouée à la perfection par un fantastique orchestre », conduit Sylvie Leroy à créer en 2004 le Journal des Palaces, quotidien en ligne dédié aux acteurs du secteur, avec des actualités, des offres d'emploi et des ressources utiles.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !