Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW – ISABELLE MIAJA : « LE LUXE RÉSIDE DANS LA SIMPLICITÉ ET L'HARMONIE »

La designer est une spécialiste de la rénovation d’hôtels et resorts de luxe. Pour le Journal des Palaces, elle évoque son travail, ses inspirations et l’idée qu’elle se fait du luxe

INTERVIEW – ISABELLE MIAJA : « LE LUXE RÉSIDE DANS LA SIMPLICITÉ ET L'HARMONIE »

La designer est une spécialiste de la rénovation d’hôtels et resorts de luxe. Pour le Journal des Palaces, elle évoque son travail, ses inspirations et l’idée qu’elle se fait du luxe

Catégorie : Monde - Économie du secteur - Interviews - Tendances, avis d'expert - Interviews
Interview réalisé par Tiphaine Mandès le 08-07-2022


D’origine franco-espagnole, Isabelle Miaja, est considérée comme l’une des designeurs les plus influentes au monde. Des Maldives aux Îles Fidji en passant par l’Asie et l’Europe, elle compte à son actif de multiples rénovations d’hôtels et resorts dont certaines ont été récompensées.

Après des études aux États-Unis, au cours desquelles elle apprend et trouve des sources d’inspiration sous la tutelle de grands architectes d’intérieur du pays, elle a, depuis vingt ans, installé les bureaux de sa société « Miaja Design Group » à Singapour, où elle s’est implantée.

S’inspirant du quotidien, Isabelle Miaja suit les influences de la nature, des arts ou encore des différentes cultures afin de créer une histoire unique pour chaque établissement, dans le respect du lieu et de l’environnement qui l’entoure.

Pour le Journal des Palaces, elle revient sur sa vision du luxe et ses futurs projets.

Journal des Palaces : Pourquoi avez-vous choisi de vous établir à Singapour ?
Isabelle Miaja : Il y a 25 ans, Singapour et l'Asie étaient en pleine expansion et construction. À l'époque, Singapour était déjà une plaque tournante pour les affaires et un lieu facile à vivre. Pour mes trois enfants, c’était l'endroit idéal : l'Anglais est la langue officielle, la ville est belle, les écoles sont excellentes et, en tant que parent, je n'avais pas à m'inquiéter de les laisser pendant mes voyages d'affaires.

Quelle est votre vision du luxe ?
Le luxe réside dans la simplicité et l'harmonie. Un espace doit être paisible même en couleur. Le luxe se retrouve dans les proportions que l'on donne à l'espace et dans son bel agencement, avec, dans l'esprit, le bien-être et l'élégance.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Toutes les formes d'art me donnent l'élan pour créer. Je suis souvent dans les galeries et les expositions. Je reviens d’ailleurs de Bâle, où j'ai été très inspirée. La nature est aussi une formidable source d'inspiration : ses formes et couleurs, ainsi que sa simplicité et son harmonie qui font que tout est balancé. J'admire l'oiseau qui construit son nid, toutes ces lignes et formes me donnent souvent le début d'une idée. Je m'efforce de créer des environnements par couches comme un peintre sur son canevas.

Quelles limites imposez-vous à votre inspiration ?
Je travaille beaucoup dans les îles, un endroit vierge à développer et je m'attelle toujours à respecter l'environnement que l'on m’a confié. Mon devoir est de respecter cette nature tout en créant un univers qui fait rêver. Les resorts sont des endroits qui appellent à la relaxation et nous créons des univers qui répondent à la demande : spa, restaurants, activités marines, des villas individuelles où le confort et les découvertes émerveillent. C'est, pour tous, un moment unique de vacances luxueuses dans des univers de rêve.

Je construis ces univers dans leur globalité : de l'architecture à l'aménagement des espaces intérieurs ainsi que les espaces naturels. Conserver au maximum l’intégrité des lieux, protéger la faune et la flore et faire les choix les plus judicieux pour le minimum d'impact sur l'environnement est essentiel à mes yeux. La clientèle de luxe est très intéressée par ce côté « durable » de leurs hôtels et nous les invitons à découvrir les diverses mesures mises en place pour protéger la nature : planter un arbre, protéger les tortues, comprendre la vie des requins, observer la vie aquatique dans les coraux sans les toucher... Tout un système éducatif est mis en place pour les adultes et les enfants.

Avec quels hôtels et groupes travaillez-vous ?
Je travaille avec les grands groupes comme Accor ou Marriott, mais aussi avec des groupes plus petits. Ce qui est important à mes yeux, c'est le projet qui m’est proposé et son développement.

Quelles sont les exigences des hôtels de luxe en matière de rénovation ?
Chaque marque a ses spécificités, elles nous sont communiquées dès le début de la collaboration. Nous devons conserver la ligne directrice qui nous a été précisée et créer l'univers correspondant. Chaque hôtel répond à un type de clientèle (couple, famille, etc.). Nous devons aussi appliquer les critères correspondant au pays, à la région… Beaucoup de données sont prises en compte pour que chaque hôtel soit unique et existe en tant que tel.

Les attentes diffèrent-elles selon les groupes hôteliers ?
Au sein d’un groupe, l’objectif est de créer un lien entre chaque hôtel d'une même marque tout en lui donnant son propre caractère, sa propre identité.

Pourquoi rénover plutôt que reconstruire ?
Rénover un hôtel, c’est l’opportunité de recréer une nouvelle atmosphère et de réajuster les demandes du groupe hôtelier afin de créer un nouvel univers bien adapté au moment. Cela est l’occasion d’intégrer les dernières technologies ainsi que les aspirations d'un nouveau type de clientèle au moyen de couleurs tendances et d’innovations. À mes yeux, voir un hôtel se refaire une beauté et redorer son blason est aussi satisfaisant que d'en construire un nouveau.

Dans quelles régions du monde travaillez-vous le plus ?
Je travaille partout dans le monde : Maldives, Fiji, Maurice, Seychelles, Canaries et puis peut-être bientôt Tahiti. Je suis également intervenue dans des pays comme l’Indonésie, la Malaisie, le Vietnam, la Corée, les Philippines, l'Inde et les Émirats. Évidemment, j’exerce aussi en Europe, lorsque l’on me sollicite. J’ai par exemple un beau projet à Budapest.

Quels sont vos prochains projets ?
On m'a confié un projet aux îles Canaries pour un resort. Je vais par ailleurs travailler pour un W Hôtel aux Maldives, ainsi qu’un Sheraton. Je dispose aussi d’un beau projet à Budapest. Mon expertise est variée, du résidentiel haut de gamme aux yachts en passant par les avions privés et le développement d'îles et d'hôtels de luxe. Chaque projet m'enthousiasme et l'art est une source constante d'inspiration.

A propos de l'auteur

Jeune journaliste, Tiphaine apprécie tout particulièrement la décoration raffinée et élégante que l'on rencontre dans les palaces. Cette passionnée de voyage est également sensible aux expériences uniques que procure un séjour dans ces établissements où se mêlent luxe, histoire, gastronomie et service irréprochable.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !