Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW – ANNE-SOPHIE BREBAND, FONDATRICE DE MAISON ARBUSTA : « PROPOSER UNE ALTERNATIVE POUR RÉPONDRE À UN BESOIN IMPÉRIEUX DE NATURE DANS NOS INTÉRIEURS » (France)

« Mon inspiration naît de l’atmosphère que je souhaite donner à un lieu, et de ma capacité à travailler sur un ressenti. L’âme du lieu et la personnalité de mes clients sont des guides créatifs importants. »

INTERVIEW – ANNE-SOPHIE BREBAND, FONDATRICE DE MAISON ARBUSTA : « PROPOSER UNE ALTERNATIVE POUR RÉPONDRE À UN BESOIN IMPÉRIEUX DE NATURE DANS NOS INTÉRIEURS » (France)

« Mon inspiration naît de l’atmosphère que je souhaite donner à un lieu, et de ma capacité à travailler sur un ressenti. L’âme du lieu et la personnalité de mes clients sont des guides créatifs importants. »

Catégorie : Europe - France - Interviews et portraits - Produits et Fournisseurs - Fournisseurs - Interviews
Interview réalisé par Christopher Buet le 18-05-2023


Des fleurs fraîchement coupées dans un pot au milieu de la table du salon, des herbes aromatiques dans un jardinet à la fenêtre de la cuisine, des terrariums dans les chambres, ou encore des plantes grimpantes habillant certains pans de mur, voire des arbustes jouxtant le canapé. Les plantes font partie intégrante de l’univers et du décor que les hôteliers veulent créer et proposer à leurs clients, toujours à la recherche de nouveauté et d’étonnement.

Dans cette quête perpétuelle de renouveau, la décoration végétale impose une réelle réflexion et peut se montrer audacieuse à qui osera des mariages de couleurs et d’essences. Cette audace sera peut-être d’inviter un arbre à l’intérieur même du hall d’entrée d’un établissement ou bien caché dans un salon plus privé. C’est le pari pris par Anne-Sophie Breband.

Après quinze ans dans la communication, où elle a stimulé sa créativité, l’ancienne étudiante toulousaine a décidé de tout plaquer afin de poursuivre une idée folle : celle de créer de ses mains. Une vocation née tardivement de l’autre côté de la Manche après une rencontre avec la designeuse florale Zita Elze. À l’académie de l’artiste, elle se découvre une nouvelle passion pour la création végétale et décide d’en faire son métier.

Pour se distinguer, elle décide de travailler autour de l’arbre. « Pour moi, l’arbre est symbole d’équilibre et de vie. Il est devenu un élément central de mon développement créatif. Une invitation à revenir au calme dans un monde où tout va très vite », explique-t-elle avec la conviction d’avoir trouvé sa voie. Ainsi naît Maison Arbusta avec le désir d’apporter l’arbre au cœur de l’habitat et d’en faire plus qu’un élément de décoration.

En un an, le style épuré et raffiné des créations d’Anne-Sophie Breband a déjà séduit de nombreux architectes qui lui font confiance pour apporter son sens de l’esthétisme à leurs projets. Pour le Journal des Palaces, cette amoureuse des arts a pris le temps de nous exposer sa philosophie de travail, ses engagements et ses aspirations.

Journal des Palaces : Quand a été créée Maison Arbusta ?

Anne-Sophie Breband : J’ai créé Maison Arbusta en 2022, le 15 mars précisément. Il y a des dates qui marquent. Celle-ci tout particulièrement, elle est l’aboutissement de deux ans de travail à développer et concrétiser une idée : créer des arbres d’intérieur sur mesure, entièrement personnalisables et sans aucun entretien.

Souvent les nouvelles idées sont accueillies avec plus ou moins d’enthousiasme. Quand c’est la vôtre, vous la portez avec conviction et énergie, mais cela ne signifie pas pour autant que le parcours est simple et sans surprises. Ce n’est donc pas sans fierté que j’ai soufflé la première bougie de Maison Arbusta cette année.

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans cette aventure ?

De retour en France en 2020, je fais le constat que l’offre de végétalisation pour nos intérieurs est limitée et manque de personnalisation. De ce constat naît le désir d’allier design d’intérieur et fleuristerie. Alors que le marché de la décoration d’intérieur connait un développement important en France, faisant grandir le besoin de créer un intérieur qui a du sens, dans lequel on se sent bien, j’y ai vu l’opportunité de proposer une alternative pour répondre à un besoin impérieux de nature dans nos intérieurs.

L’offre de Maison Arbusta ne ressemble à aucune autre. Elle dépasse les classiques cactus, plantes vertes et arbres synthétiques, j’exploite un univers créatif peu développé : la sculpture végétale.Mes créations, réalisées entièrement à la main par mes soins, et la personnalisation de mon approche me permettent d’offrir une expérience décorative inégalée.

Mettre ma créativité au service du végétal et développer une offre inexistante ont été les principaux drivers de cette belle aventure. D’ailleurs, les architectes et décorateurs d’intérieur avec lesquels j’ai pu travailler, soulignent le caractère unique de mes créations comme étant l’une de leurs principales richesses.

En quoi consiste exactement votre activité ?

Ma volonté est d’offrir une nouvelle vision du végétal pour nos intérieurs. Proposer une expérience décorative qui s’adapte parfaitement à l’univers de mes clients, que ce soit pour un salon, un bureau ou une boutique. Une approche du design végétal qui privilégie l’authenticité, la singularité et les matières naturelles.

Comment sélectionnez-vous votre matière première ?

Pendant mes deux années de développement, le sourcing de matière première a été fastidieux. Comme dans de nombreux secteurs, l’offre est étendue avec des produits et des savoir-faire de plus ou moins bonne qualité. J’ai défini un cahier des charges pour affiner ma sélection. Production française, voire européenne, pour limiter le transport, aucune utilisation de produits chimiques, je travaille avec des fournisseurs utilisant des colorants alimentaires ou encore un procédé de stabilisation par immersion uniquement pour une meilleure tenue dans le temps.

Autre exemple, mes arbres sont livrés sur des socles en acier brut non traité. Je travaille en exclusivité avec un artisan ferronnier et sculpteur d’acier basé dans le sud de la France. Il réalise mes socles sur-mesure en fonction de mes contraintes techniques. Dans le cadre de la réalisation d’un triptyque végétal, nous avons dessiné ensemble un socle de 170 cm de long permettant de soutenir les trois arbres. Une pièce unique de 40 kg qui s’accorde parfaitement avec le décor que je voulais créer pour cette agence immobilière. Une belle rencontre qui me permet de proposer à mes clients des solutions personnalisables issues d’un réel savoir-faire.

Vous travaillez sur des arbres et des végétaux avec un souci réel pour le naturel. En quoi votre activité s’inscrit dans une démarche durable et responsable ?

Mon envie de départ était de réinterpréter les codes de la nature, sans les dénaturer. C’est donc naturellement que mon activité s’est inscrite dans une démarche durable et responsable.

À commencer par les troncs. Je travaille en collaboration avec des élagueurs de ma région. Je récupère ainsi les troncs et branches à potentiel, à chacune de leurs interventions. Les troncs sont ensuite séchés pendant 3 à 4 mois dans des hangars, suspendus par « la tête » afin que l’arbre garde sa forme originelle. Pas de tronc reconstitué chez Maison Arbusta.

En parallèle, j’ai le choix d’utiliser les végétaux stabilités ne nécessitant aucun entretien qui s’inscrit également dans une démarche plus durable.

Souhaitez-vous à travers vos créations transmettre un message ? Si oui, lequel ?

Certaines de mes créations sont disponibles en boutique. Un jour, la responsable m’a confiée que les articles (canapés, tables basses, luminaires) présentés dans des ambiances intégrant mes arbres étaient vendus plus rapidement. Faut-il y voir un message ? Je ne sais pas, mais un lien de cause à effet, c'est certain.
Si les bienfaits de la nature dans nos intérieurs ne sont plus à prouver, je crois sincèrement que mes arbres sont un hymne à la sérénité, à l’apaisement. J’en fais le constat à chacune de mes livraisons, qui sont l’occasion de capter les réactions à chaud de mes clients.

De quoi vous vous inspirez pour créer ?

Mon inspiration naît de l’atmosphère que je souhaite donner à un lieu, et de ma capacité à travailler sur un ressenti. L’âme du lieu et la personnalité de mes clients sont des guides créatifs importants. D’où ma volonté de faire du sur-mesure, et pas de la vente en volume.

Dernièrement, j’ai collaboré avec une créatrice de robe de mariée pour son showroom lyonnais. Un lieu sublime dans un bel appartement haussmannien, lieu d’exposition d’un savoir-faire, dentelle, broderie, finesse des matières et des tissus. Une source d’inspiration riche. Pour ce projet, je me suis inspirée de la dentelle. Sur une base de fougère et miscanthus, j’ai créé une dentelle végétale, fine, raffinée, légère pour venir habiller l’arbre qui deviendra un élément central du showroom.

Comment concrètement traduisez-vous ensuite votre inspiration ?

Pour chacun de mes projets, je suis un process créatif que j’ai défini. Une fois la visite du lieu faite, étape essentielle pour stimuler mon inspiration et prendre possession des espaces ; je traduis mon inspiration avec la création d’herbier, illustration des alliances de feuillages que je souhaite utiliser pour ma création.

Pour la majorité des projets, la validation de l’herbier suffit à donner vie à la création. Dans certains cas, je peux être amenée à réaliser des « branches prototypes » pour permettre au client de se projeter plus facilement.

Combien de temps peut vous prendre une création ?

La taille de l’arbre, les feuillages utilisés pour la création sont les composantes du temps de création.Pour un rendu léger et minimaliste, j’utilise l’approche « par composition », une méthode de création feuille à feuille permettant de composer chacune des branches de façon individuelle. Un travail minutieux, de précision qui demande certes du temps, mais dont le rendu est exceptionnel. Pour un arbre de 200 cm, taille minimum pour une création, il faut compter 60 heures de travail.

Quelle est la création la plus exceptionnelle ou audacieuse que vous avez effectuée ?

Pour moi, l’audace, c'est d’oser, de ne jamais rien s’interdire. Mes arbres blancs sont aujourd'hui à l’origine de nombreux projets. Ils sont audacieux, créés avec des alliances de feuillage jusqu’alors jamais vu. À la fois chics et sophistiqués, ils sont la signature de Maison Arbusta.

Combien de collaborateurs compte la société ?

Maison Arbusta, c’est moi. J’ai fait le choix de ne pas avoir de collaborateur en direct, mais de m’entourer de personnes compétentes dans leur domaine pour faire grandir ma société. Je suis une ambassadrice de la liberté, je suis convaincue des bienfaits de la liberté dans le travail. Elle est garante de l’initiative, du bien-être et dépassement de soi. Aussi, je prends le temps pour les rencontres, afin de ne jamais manquer l’opportunité d’une collaboration fructueuse pour Maison Arbusta. Comme je l’ai dit précédemment, être en mouvement, c'est être vivant. Je l’applique également à mon business modèle.

Quelle est votre vision du luxe ?

Le luxe, c'est la capacité d’offrir une expérience unique. Le caractère unique se traduisant par une personnalisation poussée et aboutie.

Avec quels établissements prestigieux collaborez-vous ?

Aujourd’hui, j’ai la chance d’être consultée pour des projets prestigieux via mon réseau d’architectes d’intérieur et décorateurs que j’ai développé au cours de cette première année. Que ce soit pour des showrooms, boutiques ou hôtels, ces projets sont de belles opportunités créatives. J’espère donc pouvoir prochainement partager avec leur concrétisation.

Quelles sont les exigences des hôtels de luxe avec lesquels vous collaborez ?

L’émerveillement et l’exclusivité. Travailler la matière végétale est un vrai avantage, la nature étant dotée d’un pouvoir naturel pour susciter l’émerveillement.

Quels sont vos prochains projets de développement ?

Précédemment, j’évoquais l’importance de l’expérience client et de son caractère unique. Aujourd’hui, les arbres Maison Arbusta sont uniques et j’ai envie d’aller plus loin dans la personnalisation avec la possibilité de créer un parfum sur-mesure pour chacune de mes créations.

A propos de l'auteur

Journaliste aux multiples atouts et voyageur curieux, Christopher a une grande appétence pour les établissements au raffinement soigné, où s’accordent gastronomie de caractère, service impeccable et élégance sincère. Une plume discrète et gourmande au service d’une certaine idée du luxe.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >




Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !