Toutes nos offres classées par établissement
Indiquez dans le champ ci-dessous le nom d'un établissement
Ou Sélectionnez l'établissement de votre choix dans la liste ci-dessous






Notre client Hôtel Pont Royal recrute.
Voici ses informations clés à connaître...

Présentation


En résidant au Pont Royal, on peut facilement se prendre pour un vrai Parisien. Inutile d’utiliser sa voiture, depuis l’Hôtel, on peut se rendre aisément au carré des Antiquaires, visiter le musée d’Orsay et le musée du Louvre, faire du shopping dans les boutiques des grands couturiers ou créateurs de mode, boire une café au Flore. En un mot, découvrir les joies d’un séjour très « Rive Gauche ».
L’Hôtel Pont Royal est en parfaite harmonie avec l’ambiance artistique et littéraire du quartier.
L’accent est mis sur l’atmosphère chaleureuse d’une demeure privée, aux notes d’intimité, où jeux de lumière et musique d’ambiance varient selon le moment de la journée. A cela s’ajoute un parfum raffiné spécifiquement créé pour l’hôtel qui se diffuse en toute discrétion dans les parties communes.
A l’entour :
Sur les traces de Simone de Beauvoir et de Jean Paul Sartre, flânez et découvrez le musée des Lettres & Manuscrits, l’Ecoles des Beaux Arts, l’atelier et les appartements du peintre Delacroix.
Aujourd’hui, le quartier est plus orienté sur le vêtement et la gastronomie, qui ont prix l’ascendant sur le livre. En effet, le quartier est ancré dans la création textile et l’art culinaire.
Vous y trouverez notamment le Bon marché, Les Deux Magots, le pâtissier Eric Kayser ou encore La Durée.
Paris, Saint-Germain-des-Prés

Mémoires du Pont Royal
« On ne naît pas bar, on le devient »
Pardon à Simone de Beauvoir de l’avoir paraphrasée, mais il est vrai qu’il ne suffit pas de quelques glaçons, d’un malt hors d’âge et d’un peu de bois précieux pour devenir un bar littéraire.
Il faut tout d’abord un cadre.
Crée en 1750, comme résidence, cette maison accueillait de nombreux écrivains comme Châteaubriand.
Elle fut transformée en hôtel en 1815.
Depuis lors, un mystérieux accord entre la littérature et ceux qui l’écrivent, qui l’éditent ou la commente s’est noué, par-dessus le temps.
Comme on observe une faune, aux points d’eau où les grands animaux vont boire pour débusquer leurs rites et leurs usages, chaque génération passionnée par les arts, les lettres et ceux qui les écrivent, s’y est précipitée pour approcher le monde passionné et inévitablement passionnant de la littérature.
Entre les deux guerres, le bar du Pont Royal devient un des tous premiers bar à cocktails de Paris. Mélanger des alcools ? Quelle drôle d’idée ou plutôt quelle idée drôle.
Les esprits chagrins s’en offusquent tandis que Francis Scott Fitzgerald et Zelda y prennent leurs habitudes et y drainent tous « les américains à Paris » qui font découvrir aux parisiens ravis, les nouveaux breuvages inédits.
Curnonsky, le « prince des gastronomes », et Apollinaire y discutent gastronomie, tandis que Degas déjà presque aveugle y passe parfois pour s’éblouir de bulles de champagne.
Ernest Hemingway y cultive son verbe ; le jazz est reconnu comme une musique à part entière.
Malraux entre deux voyages, entre deux conquêtes, en fait son port d’attache à Paris.
Picasso, déjà connu et Dali, artiste débutant, s’y croisent en faisant mine de ne pas se reconnaître.
Les touristes venus de New York y savourent des alcools rares et même interdits pendant la prohibition dans leur pays.
Après la Seconde Guerre mondiale, les artistes veulent vivre « plus grand, plus fort, plus haut », faisant de Saint-Germain-des-Prés et de ses caves, le volcan bruyant et bavard du Monde.
Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir en sont les drapeaux et Boris Vian l’étendard.
Jazz, Whisky, vêtements « zazous », pour provoquer le bourgeois, fureur de vivre et d’aimer marquent alors, et pour toujours le quartier.
Las d’être regardés comme des bêtes de foire, les intellectuels décident alors de s’éloigner de quelques pas du tumulte et de la curiosité des journalistes et des badauds, pour prendre quartier au bar du Pont Royal situé au sous sol de l’Hôtel.
Par le jeu des affinités électives « les grands animaux » y retrouvent les futurs rois de la jungle de l’édition.
Il serait vain de les citer tous, d’Alphonse Boudard à Jacques Prévert, de Montherlant qui habitait à côté, à Garcia Marquez… de Queneau, à Mauriac …
Les murs se souviennent encore des débats sur le Nouveau Roman, des orages, après les attributions des prix littéraires, des défaites, des victoires.
Ici Francis, le barman légendaire se voyait confier les secrets d’alcôves ou d’alliances.
Ces nuits blanches comme le papier noir, ou noires comme l’encre y voyaient nos héros du verbe s’apostropher de tables en tables. Des idylles s’y nouaient, des haines aussi.
L’Hôtel, au dessus, recevait avec bonheur, Arthur Miller, Elliot, Capote, Sartre, Camus, Chandler, Gary et d’autres que notre discrétion nous interdira de citer.
Aujourd’hui le bar renaît.


Saga du Pont Royal
1923 : Ouverture de l’Hôtel Pont Royal par Madame et Monsieur Desgardins (parents de lucie Soalhat) afin de convaincre leur gendre de ne pas partir pour le Venezuela.
1940-1944 : L’Hôtel est occupé par le Gouvernement. Pendant cette période, Robert Soalhat crée le Bar de l’Hôtel Pont Royal, situé au sous-sol de l’Hôtel, qui deviendra célèbrement connu grâce aux écrivains des éditions « Gallimard », « La Table Ronde », ou « Le Seuil ». Le Bar sera fréquenté par : Roger Nimiez, Jacques Laurent et Antoine Blondin, surnommés « Les Hussards », Romain Gary, Alphone Boudard, Jean Paul Sartre et Simone de Beauvoir (lassés d’être importunés par les touristes au Café de Flore, tous deux décidèrent de venir à l’Hôtel Pont Royal). L’Hôtel Pont Royal va alors devenir l’un des plus célèbres endroits « littéraires » de Paris.
1946 : Travaux de rénovation : construction de salles de réunion, et rénovation dans les sous-sols de l’Hôtel. Grâce à ces travaux, l’Hôtel Pont Royal va alors devenir l’un des plus célèbres endroits « littéraires de Paris ».
1953 : Travaux de rénovation du sixième étage.
1958-1989 : Robert Soalhat dirige l’Hôtel Pont Royal assisté de ses fils Pierre et Jacques, de sa fille Monique, et de son gendre Jean Pierre Chabert.
1963 : Robert Soalhat meurt et l’Hôtel est dirigé par ses deux fils. Après la mort de Pierre Soalhat en 1989, Jacques Soalhat s’est vu contraint de vendre l’Hôtel.
1990 – ce jour : Nouvelle direction le 4 Septembre 1990 : L’Hôtel Pont Royal est acheté par le groupe « Hôtels et Résidence du Roy ». L’Hôtel Pont Royal a été fermé pendant deux ans pour être entièrement rénové, et a ouvert en Septembre 1999.
Paris, Saint-Germain-des-Prés

Gastronomie
Un concept subtilement simple décoré par Pierre Yves Rochon. Une cuisine ouverte sur un comptoir de 40 places assises qui permet d’assister en direct à la confection de ses plats et créer son propre menu selon son appétit puisque la carte propose des grands classiques sous forme de petites portions.
Voici comment est né l’Atelier de Joël Robuchon.
Le restaurant de l’Hôtel Pont Royal est une création du célèbre chef Joël Robuchon et de son équipe.
L’Atelier de Joël Robuchon est devenu un incontournable dans cette capitale de la gastronomie mondiale. On y déguste une cuisine raffinée dans un cadre original, entièrement paré de rouge et de noir.
« Quel que soit le degré de maîtrise professionnelle d’une brigade, il y a certains principes de cuisine que l’on ne peut expliquer, ni par des mots, ni par des gestes. L’un de ces principes est la manière de fixer, de stabiliser les saveurs. Par exemple, lorsque je prépare un ragoût de truffes, il y un moment – on le sent au parfum – où la pleine saveur de la truffe est exaltée : c’est le moment précis où je dois intervenir. Et je sais ce qu’il faut faire : couvrir le récipient, ajouter un peu de bouillon ou régler le feu. Si je n’interviens pas exactement à ce moment-là, tous les parfums s’envolent, mais si j’interviens juste au bon moment, les parfums sont alors fixés. » Joël Robuchon

Recrutement


0 offres à pourvoir


Retrouvez Hotel Pont Royal
sur les réseaux sociaux

https://www.linkedin.com/company/hotel-pont-royal/  https://www.facebook.com/pontroyal/  https://twitter.com/HotelPontRoyal  https://www.pinterest.fr/maranathahotels/h%C3%B4tel-pont-royal/  

Adresse :
7 rue de Montalembert
75007 Paris
France







Galerie photos et vidéos




 

Nos Clients

Auberge Cavalière du Pont des Bannes
Auberge du Jeu de Paume
Bartaccia Hôtel
Château Brachet
Cheval Blanc St-Tropez
Domaine de Murtoli
Domaine des Etangs
Evian Resort
Fraser Suites Harmonie - Paris la Défense
Fraser Suites Le Claridge - Champs-Elysées
Grand Hôtel du Palais Royal
Grands Boulevards Hôtel
Hilton Evian les Bains
Hôtel Azur
Hôtel Banke
Hôtel Barrière Les Neiges Courchevel
Hôtel Belles Rives
Hôtel Christopher
Hôtel Crillon Le Brave
Hôtel de Berri, a Luxury Collection Hotel
Hôtel Juana
Hôtel L'Incomparable
Hôtel Lou Pinet
Hôtels 5*
Hyatt House Paris Charles de Gaulle
Hyatt Place
La Bastide de Gordes
La Réserve Ramatuelle Hotel Spa & Villas
Le K2 Palace
Le M de Megève
Le Manoir de Gressy
Le Petit Nice Passédat
Le Place d'Armes
Le Royal Monceau, Raffles Paris
Les Sources de Cheverny
Maison Mère
Meliá Paris Tour Eiffel
Molitor
Monte-Carlo Société des Bains de Mer
Nest Hôtel Paris La Défense by MGallery
Pullman Paris Montparnasse
Renaissance Aix-en-Provence
Resort Barrière La Baule
Shangri-La Hôtel Paris
Tiara Miramar Beach Hotel
Ultima Gstaad


Le Journal des Palaces figure dans le palmarès des meilleurs portails de recrutement Les Échos - Statista 2019 et 2020 : nous sommes dans le top 4 des meilleurs sites spécialisés avec la récompense la plus élevée : 5 étoiles attribuées par les candidats et 5 étoiles attribuées par les recruteurs.

Nous remercions et partageons ce trophée avec les palaces et hôtels de luxe, les candidats et les recruteurs qui nous poussent sans cesse à plus d'excellence ! Merci !

Les Pages Carrière du Journal des Palaces proposent des offres d'emploi et de stage publiées par des hôtels de luxe et des restaurants gastronomiques et à pourvoir en France et à l'international ainsi qu’un Espace Candidat très complet, véritable boîte à outils bien utile pour suivre ses candidatures : dossier de candidatures avec les documents utiles pour postuler (CV, lettres, références etc.), alertes par courriel, carnet d'offres, carnet de candidatures, newsletter... pour vous accompagner, que vous soyez en recherche active d'une nouvelle opportunité dans votre carrière ou simplement en veille.

Recruteur, cliquez ici pour en savoir plus sur nos Pages Carrière



Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ !