Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

OUVERTURES D'HÔTELS : ROSEWOOD SÃO PAULO LE PLUS GRAND PROJET HÔTELIER DE LA MÉGALOPOLE TROPICALE (Brésil)

C’est au cœur de São Paulo, dans un quartier en pleine mutation, que la première adresse au Brésil du groupe Rosewood Hotels & Resort vient d’ouvrir ses portes.

OUVERTURES D'HÔTELS : ROSEWOOD SÃO PAULO LE PLUS GRAND PROJET HÔTELIER DE LA MÉGALOPOLE TROPICALE (Brésil)

C’est au cœur de São Paulo, dans un quartier en pleine mutation, que la première adresse au Brésil du groupe Rosewood Hotels & Resort vient d’ouvrir ses portes.

Catégorie : Amérique Centrale et du Sud - Brésil - Économie du secteur - Ouvertures d'hôtels
Ceci est un communiqué de presse sélectionné par notre comité éditorial et mis en ligne gratuitement le 12-05-2022


Idéalement situé au cœur de la ville, près de l’Avenida Paulista, Rosewood São Paulo est une oasis métropolitaine installée dans l’enclave historique de La Cidade Matarazzo.

Ce complexe de bâtiments, soigneusement préservés, date du début du XXe siècle et a été transformé en magasins haut de gamme et lieux de divertissement.

Au cœur de ce centre de vie de 30 000 mètres carrés, Rosewood São Paulo prend place dans l’ancienne maternité Matarazzo et dévoile un nouveau lieu de vie urbain avec hotel de luxe 5 étoiles, restaurants, centre de bien-être et une tour-végétale verticale époustouflante, La Mata Atlantica.

La transformation des bâtiments, supervisée par l’entrepreneur Alexandre Allard et confiée à l’architecte Jean Nouvel, lauréat du Prix Pritzker, et au directeur artistique visionnaire Philippe Starck, ainsi qu’à Rudy Ricciotti qui a imaginé un bâtiment enveloppé par des racines-troncs et baptisé Ayahuasca, fait de La Cidade Matarazzo le plus grand projet de revalorisation patrimoniale du Brésil.

Projet qui met également l’accent sur l’histoire culturelle du pays.

Un lien fort entre les bâtiments historiques transformés et les Brésiliens

Avec 160 chambres et suites, ainsi que 100 résidences privées, les luxueux logements de l’hôtel sont répartis entre l’ancienne maternité Matarazzo restaurée et Mata Atlantica, la tour-jardin verticale. Rosewood São Paulo offre ainsi une nouvelle vie à la maternité Matarazzo.

Un bâtiment historique auquel les Brésiliens sont particulièrement attachés.

Et pour cause : plus de 500 000 d’entre eux y sont nés. Le complexe Rosewood São Paulo comprend également la chapelle Santa Luzia, autre bâtisse historique.

Érigée en 1922, elle a été restaurée sans être dénaturée.

Si bien qu’au cours de la rénovation, les fondations d'origine de la chapelle ont révélé des vestiges d'un ancien bâtiment richement décoré.

Celui-ci a fait l’objet d’une remise en état, dans les règles de l’art, ce qui a permis de l’intégrer à la structure rénovée.

Une véritable renaissance pour cette chapelle centenaire, dans laquelle baptêmes et mariages vont pouvoir à nouveau être célébrés.

La Cidade Matarazzo reprend vie.

Emblème d’une ville chargée d’histoire et phare qui la guide vers son avenir, elle retrouve sa place dans le cœur de nombreuses générations de Paulistes.

Un parti pris arty en 450 œuvres

Hors des sentiers battus, lhôtel Rosewood São Paulo se distingue aussi par sa collection d’œuvres d’art contemporain brésilien. Pas moins de 450 pièces sont réparties dans tout l’établissement et répertoriées dans un catalogue, comme on le fait en galerie.

Une autre façon d’incarner et de raconter le Brésil d’aujourd’hui, tout en donnant de la vie, du rythme, de la couleur aux couloirs, salles, salons… et ce jusqu’à la piscine perchée sur le rooftop et tapissée de carreaux dessinés par l’artiste Sandra Cinto.

Au total, 57 artistes et artisans brésiliens ont été repérés, puis sélectionnés avec le soutien du curateur Marc Potier. Un véritable mélange des profils, des générations, des styles, un mixe qui matche.

À l’instar du corridor paré d’une fresque monumentale dont les graffitis sont signés Caligrapixo, star du street art à São Paulo. Quant à Virgilio Neto, jeune talent prometteur, une série de ses dessins investit le toit de l’ancien foyer de la maternité Matarazzo.

Autre curiosité : les rosaces en verre, imaginées par Vik Muniz, pour remplacer les vitraux de la chapelle Santa Luzia…

La diversité est de mise, avec une déclinaison des formes d’expression sur un même thème : « Une créativité qui respecte le passé, tout en intégrant une vision futuriste ».

On s’inspire d’hier, mais on se projette vers demain.Un accord parfait et un parti pris arty qui témoigne de la richesse culturelle du Brésil à l’orée du XXIe siècle.

Ces sculptures, peintures, faïences, dessins ou autres tapis rappellent aussi la philosophie A Sense of Place du groupe Rosewood Hotels & Resort : celle-ci consiste à conjuguer la sensibilité artistique et artisanale d’une destination avec l’identité d’un établissement. Une expérience en plus pour le voyageur.

Un hôtel engagé dans le durable et le raisonnable

La majorité des matériaux utilisés pour la réhabilitation et la rénovation du bâtiment historique proviennent d’artisans locaux, de circuits vertueux et s'inspirent de la diversité culturelle du pays.

Un choix qui fait écho à l’engagement du Rosewood São Paulo pour préserver l'environnement naturel du Brésil.

En effet, Cidade Matarazzo est l’un des projets les plus écologiques du pays.

Un programme se destine notamment à repeupler la faune et la flore de la forêt tropicale de Mata Atlantica, dont 250 arbres de 14 mètres de haut ont été posés sur la tour éponyme.

À cela s’ajoute l’utilisation d’une énergie 100% renouvelable d'ici à 2023, grâce à des panneaux solaires.

Sans oublier l’absence de plastique à usage unique et la mise en place d’un dispositif interne de filtration de l'eau, pour remplir des bouteilles en verre.

La nouvelle destination gastronomique de São Paulo

L’hôtel Rosewood São Paulo compte six lieux de restauration en versions originales. De quoi susciter la curiosité et varier les plaisirs.
  • Le Jardin : cet espace chaleureux, baigné de lumière naturelle, propose une cuisine contemporaine et gourmande, 24 heures sur 24.
  • Le Blaise : inspiré par le romancier franco-suisse Blaise Cendrars, cette brasserie, au chic décontracté, réussit un subtil mixe entre cuisine française et références de la gastronomie brésilienne.
  • Taraz : le menu de cette table typiquement sud-américaine a été concocté par Felipe Bronze, chef doublement étoilé. Ici, il fait la part belle à l’art de la cuisine au feu de bois.
  • Rabo di Galo : c’est la bonne adresse pour découvrir une sélection pointue de cocktails et snacks, au son d’une musique « live ». Ce bar a été pensé, conçu et décoré pour rappeler les clubs de jazz des années 1930.
  • The Emerald Pool & Bar : ce restaurant se situe au cœur d’une oasis de verdure tropicale. Idéal en famille.
  • Belavista Rooftop Pool & Bar : exclusivement réservé aux adultes, cet espace offre une vue panoramique sur la skyline de São Paulo.

Asaya, une invitation au bien-être signée Rosewood

Soins, massages, détente, transformation personnelle… tout est pensé pour décompresser et se recentrer sur soi, dans l’espace Asaya Rosewood São Paulo.

Cette première adresse d’un nouveau concept avant-gardiste en Occident invite au bien-être, avec une palette de solutions innovantes pour encourager la découverte et l’épanouissement de soi.


En savoir plus sur...
Rosewood São Paulo
Rua Itapeva
435 Bela Vista
SP 01332-000 São Paulo
Brésil
Groupe : Rosewood Hotels and Resorts
Nombre de chambres et suites : 160
Site internet
https://www.facebook.com/rosewoodsaopaulo  https://www.instagram.com/rosewoodsaopaulo  


Les dernières actualités

- ROSEWOOD SÃO PAULO OPENS TODAY





Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !