Le Sommelier Meilleur Ouvrier De France, Eric Goettelmann, rejoint l'équipage du restaurant Paul Bocuse
Journal des Palaces
Maison&Objet du 17 au 21 janvier 2020



Inscription à la newsletter et à l'Espace Lecteur

Accès à votre Espace Lecteur

Email
Mot de passe  

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Email

   < Actualité précédente Actualité suivante >



Le Sommelier Meilleur Ouvrier De France, Eric Goettelmann, rejoint l'équipage du restaurant Paul Bocuse

Catégorie : Europe - France - Nominations Gastronomie
Communiqué de presse mis en ligne le 06-11-2019

Le restaurant Paul Bocuse s’apprête à accueillir au poste de Chef Sommelier, un cinquième Meilleur Ouvrier de France, Eric Goettelmann, certifié «Gold» par l’ASI en 2018, et élu à plusieurs reprises « sommelier de l’année » par le magazine Le Chef, ainsi qu’aux Trophées de la Gastronomie.



Eric Goettelmann, Meilleur Ouvrier de France rejoint l’équipage du restaurant Paul Bocuse
Crédit photo © Paul Bocuse

Après 19 années chez Bernard Loiseau, et un titre de Meilleur Ouvrier de France décroché l’année dernière, Eric Goettelmann revient sur ses motivations à rejoindre l’équipage du restaurant Paul Bocuse : « Il y a des opportunités qui chamboulent et qui vous font tout remettre en question. Le restaurant Paul Bocuse en fait bien évidemment partie. La Maison de Bernard Loiseau est ma seconde famille, et seul un projet ambitieux, exaltant et fédérateur pouvait me faire songer à quitter Saulieu. Le restaurant Paul Bocuse m’a proposé bien plus encore en termes de challenge. Aujourd’hui je suis à la fois extrêmement enthousiaste de contribuer au grand projet du restaurant Paul Bocuse, mais aussi ému de quitter cette grande famille Bernard Loiseau à qui je voudrais dire du fond du cœur, merci. »

Dès le 23 janvier 2020, Eric Goettelmann prendra ses fonctions de Chef Sommelier à Collonges-au-Mont-d’Or. Pour Vincent Le Roux, accueillir Eric Gottelmann nourri un projet plus ambitieux que la seule satisfaction de pouvoir réunir 5 Meilleurs Ouvriers de France :

« Eric Goettelmann est non seulement un sommelier exceptionnel, reconnu par tous comme étant une des meilleurs dans le monde, mais c’est aussi un homme de challenge, un pilier dans une maison, et c’est aussi son âme, sa vision de la sommellerie et sa façon d’entrevoir l’expérience client dans sa globalité qui nous ont séduits. C’est avec une joie immense que nous nous apprêtons à intégrer Eric à notre grand projet. »

Libéré de ses fonctions de Chef Exécutif du Groupe Bernard Loiseau au 31 décembre 2019, Eric Goettelmann travaillera en coulisse à partir de janvier avec sa nouvelle équipe, avant de faire « feu » en salle dès le 23 janvier 2020.



A PROPOS D’ ERIC GOETTELMANN

Eric Goettelmann, sommelier

Né en Alsace, au cœur d’un des plus beaux vignobles de France, Eric Goettelmann affichait-il une prédisposition pour son métier ? Sans doute. Mais ce sont bien la passion et la quête d’excellence qui ont guidé son parcours.

A la question de savoir s’il a hérité de son père cuisinier, le goût du bien manger, la réponse est oui. Pour autant, enfant, la restauration ne l’attirait guère. Sportif accompli, le Meilleur Ouvrier de France Sommelier avoue même ne pas avoir bu une goutte d’alcool avant l’âge de 20 ans. C’est finalement la rencontre avec des passionnés du flacon, alsaciens et capables de parler du vin avec une émotion qui transporte, qu’Éric a mis les lèvres au verre.

Convaincu que pour devenir bon, il faut apprendre des meilleurs, c’est motivé par l’envie d’aller très haut, qu’il se forme à Beaune auprès de Georges Pertuiset, meilleur sommelier de France 1980. Et c’est pour la même raison qu’il se présente à Bernard Loiseau en octobre 2000, impressionné par l’homme et son parcours. Pendant 19 ans il mettra son talent au service des 6 établissements du groupe, développant de nouveaux concepts et chinant à travers le monde des perles rares faites par des artisans au grand cœur.

Ce sont tout autant les vins que les hommes qui émeuvent Éric. Dans ses souvenirs, il y a Philippe Charlopin bien sûr, à Gevrey-Chambertin abonné aux sabots et aux bretelles, faiseur de merveilles.

Il y a aussi le vin de Constance venu tout droit d’Afrique du Sud ou encore les breuvages orangés de Marjan Simčič dans la région de Goriška Brda, la toscane slovène. Les hommes, le terroir, les cépages et une bonne dose de savoir-faire, voilà ce qui fait les jolis flacons. C’est cette alchimie parfaite qu’Éric raconte à ses clients à chaque service, deux levers de rideaux par jour, la salle pour théâtre. Car il faut aimer les gens pour bien parler du vin, aimer ceux qui le font et ceux qui le boivent, partager leurs histoires et en créer de nouvelles à travers l’émotion de la dégustation.

Boxeur amateur, la compétition a naturellement forgé le parcours d’Éric Goettelmann. Au cours des 14 dernières années, il remporte de nombreux concours, le titre de sommelier de l’année à 3 reprises, la certification internationale ASI Gold, puis en 2018 le graal avec le titre de Meilleur Ouvrier de France. Malgré son impressionnant bagage, c’est l’humilité qui caractérise Éric et avec elle l’envie de transmettre, léguer son savoir pour le voir se perpétuer à travers d’autres. A ses élèves de l’INSEEC, d’HEC ou des CFA auxquels il dispense des cours, il apprend l’engagement, la beauté de croire en ses rêves mais surtout la nécessité de se donner les moyens de ses ambitions. C’est avec fierté qu’il mentionne ses anciens collaborateurs aujourd’hui chefs sommeliers dans de grandes Maisons. Façonner des talents, les faire grandir puis les voir s’épanouir ailleurs.

Dans la création et le développement de projets, Éric trouve le challenge dont il a besoin. En rejoignant la Maison Bocuse, il embrasse désormais ses ambitions et fait siens ses défis. Heureux d’adjoindre son talent au nouveau chapitre de l’institution, de rejoindre un équipage dont il partage les valeurs, il se réjouit de pouvoir mettre en place de nouvelles expériences, sur les vins bien sûr mais aussi sur les thés, son autre domaine d’excellence.

Le sport comme soupape, la famille comme pilier, ce sont dans les choses simples de la vie, à son image, qu’Éric puise l’énergie de dialoguer avec les étoiles.


En savoir plus sur...



Vous aimerez aussi lire...

* Troisième édition du « Guide Michelin Bangkok, Chiang Mai, Phuket & Phang-Nga 2020 » 29 restaurants étoilés

* Le Guide Michelin Taipei 2020 inclura aussi les adresses de Taichung, une perle de la gastronomie taïwanaise

* Le restaurant Nahm conserve l'étoile Michelin sous la direction du chef Pim Techamuanvivit



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >
Consulter les archives des actualités



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Suivez-nous sur Pinterest Flux RSS des actualités

Nous sommes à votre service :  Actualités  |   Pages Carrière  |   Service 4 étoiles  |   Africa Luxury Hospitality


Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ spécial candidat !

Vous êtes recruteur ?
Consultez notre FAQ spécial recruteur !