Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW – JEAN-BAPTISTE MALZOPPI : « LES HÔTELIERS FRANÇAIS APPRÉCIENT LA FACILITÉ D'ENTRETIEN DES WASHLETS TOTO » (France)

La marque nippone Toto a révolutionné les toilettes en proposant un concept novateur, hygiénique, écologique et dont l’agrément donne le sentiment de se trouver confortablement installé dans son fauteuil

INTERVIEW – JEAN-BAPTISTE MALZOPPI : « LES HÔTELIERS FRANÇAIS APPRÉCIENT LA FACILITÉ D'ENTRETIEN DES WASHLETS TOTO » (France)

La marque nippone Toto a révolutionné les toilettes en proposant un concept novateur, hygiénique, écologique et dont l’agrément donne le sentiment de se trouver confortablement installé dans son fauteuil

Catégorie : Europe - France - Interviews - Produits et Fournisseurs - Fournisseurs - Interviews
Interview réalisé par Guillaume Chollier le 05-08-2022


Fondée en 1917 au Japon, Toto s’est rapidement imposée comme le leader de fournitures sanitaires au pays du soleil levant.

En 1980, l’entreprise crée la sensation avec la conception de toilettes révolutionnaires, le Washlet, qui fait naître une nouvelle culture, en remplaçant le papier hygiénique par le nettoyage au moyen d’un jet d’eau intégré à la cuvette.

Peu à peu, les washlet sont devenus un véritable objet du quotidien et se sont enrichis d’options, à l’instar d’une voiture : désodorisant intégré, siège chauffant, séchoir, eau chaude

Depuis, la firme nippone, qui emploie 33.000 personnes, et réalise un chiffres d’affaires de 4,4 milliards de dollars, croule sous les commandes. Elle a acquis le statut de fierté nationale, avec 60 % des parts de marchés dans l’archipel, et a su s’imposer à l’export, en Asie dans un premier temps : Indonésie, Corée, Thaïlande, Taïwan, Chine et Hong Kong.

Depuis 1989, les produits Toto se sont même fait une place au soleil aux États-Unis. Puis, ils ont effectué une entrée remarquée en Europe, il y a une dizaine d'années, où la marque japonaise dispose aujourd'hui d’un siège à Düsseldorf, en Allemagne, et a ouvert deux bureaux à Paris.

Alors que le 50 millionième Washlet a été vendu en 2019, et que sa démocratisation s’opère peu à peu sur le marché français notamment, le Journal des Palaces a rencontré Jean-Baptiste Malzoppi, le Directeur commercial France de la marque afin d’évoquer avec lui les nouveautés en matière de Washlet, ainsi que les valeurs de Toto.

Journal des Palaces : Quelle est la légitimité de Toto en matière de toilettes lavantes ?
Jean-Baptiste Malzoppi : Ça fait 40 ans que Toto diffuse des toilettes à travers le monde. De plus, Toto, ce sont 33.000 collaborateurs, dont plus de 900 seulement dédiées en recherche et développement. Donc, vous avez une armée de ces gens qui font du R&D et qui n'ont de cesse de chercher à améliorer les produits, le confort, l'hygiène.

Chez Toto, nous avons pour objectif de dépasser les attentes de nos clients. Pour y parvenir, nous essayons de proposer des produits confortables, agréables et qui apportent le plus grand bien être à nos utilisateurs. Aujourd'hui, au Japon, plus de 60 % du marché est équipé en produits Toto.

Votre production est essentiellement destinée au marché asiatique ?
Aujourd'hui, l'implantation de cette société, c'est principalement l'Asie avec le Japon, la Chine et puis l'Océanie. Le développement du côté des États-Unis et de l'Amérique latine est relativement bien avancé également.

On a mis près de 20 ans à vendre les dix premiers millions de pièces, mais depuis, les ventes augmentent de façon exponentielle. Il y a eu un super booster aussi pendant la crise, malgré la difficulté à produire. Par exemple, sur le marché américain, la demande très importante, notamment soutenue par les pénuries de papier toilette.

Où en êtes-vous aujourd’hui en termes d’unités écoulées ?
Plus de 50 millions de pièces ont été vendues à travers le monde et révolutionnent un petit peu la manière dont on se sert des toilettes. C'est la raison pour laquelle il y a toute une approche : s’asseoir pour la première fois sur un Washlet est très surprenant.

Toto se démarque par la qualité de sa céramique ?
Tout à fait, car meilleure est la qualité de la céramique, plus le washlet est facile d’entretien. Sur des toilettes classiques, l'eau coule par toute la périphérie de la cuvette. Mais l'eau remonte aussi par la même occasion, ce qui dépose de multiples petites saletés ou bactéries qui viennent se fixer. C'est la raison pour laquelle Toto a été précurseur en proposant des toilettes sans rebord, un principe repris par tous les fabricants ensuite. Cela permet d'avoir une cuvette beaucoup plus propre.

Quelles sont les principales avancées technologiques que propose Toto ?
Elles sont si nombreuses qu’il est difficile d’en ressortir une plus que les autres. Je pourrais évoquer la brumisation de la cuvette. Dès que l’utilisateur s’installe sur la cuvette, une petite mécanique vient brumiser l'intégralité de la cuvette afin de faciliter la glissance de tout ce qui va entrer en contact avec sa surface, ce qui favorise la propreté.

Je peux aussi évoquer la qualité de la douchette qui est systématiquement nettoyée avec ce que nous avons baptisé ewater +. C’est en réalité de l'eau électrolysée : une eau en fait produite par l'appareil et qui va permettre de désinfecter systématiquement la douchette. À chaque usage des toilettes, un certain nombre de saletés se déposent dans la cuvette. Cette petite douchette télescopique qui sort de l’abattant et qui nettoie et désinfecte la cuvette est, elle aussi, systématiquement nettoyée après chaque utilisation. En cas de doute, il suffit d’appuyer sur un bouton de la télécommande pour ordonner un nouveau nettoyage.

Vous proposez un système de chasse d’eau révolutionnaire, en quoi consiste-t-il précisément ?
La technologie Tornado Flash, c’est une chasse d’eau qui, par un effet vortex, aspire complètement ce qui se trouve dans la cuvette. Lorsque vous tirez la chasse, un effet s’opère en plus du tourbillon de la chasse d’eau traditionnelle. Cette rotation complémentaire permet de créer cet effet vortex qui va venir tout aspirer d'un coup.

Quelles seront les prochaines innovations ?
Nous souhaitons encore et toujours faciliter l’entretien de nos toilettes. Par conséquent, nous travaillons au quotidien sur des axes d’améliorations en la matière.

Nous avons également conscience que le marché occidental et européen n’était pas habitué au design de nos toilettes, un peu impressionnant, intégrant de la technologie et donc parfois qualifiés de trop enconbrants. Nous avons donc travaillé sur cet aspect et nous continuerons de le faire, en proposant des formes plus épurées et plus compactes sur l’ensemble de notre gamme.

Comptez-vous des hôteliers français parmi vos clients ?
Bien sûr, rien qu’à Paris, nous équipons une trentaine d’hôtels cinq étoiles et palaces ! On a d'ailleurs sur notre site internet la possibilité de regarder où se trouvent les hôtels équipés de Washlet Toto à Paris. L'idée, c'est que les gens découvrent les produits à l'hôtel et que cette expérience leur donne l’envie d’équiper leur domicile.

Les hôteliers français apprécient la facilité d’entretien des Washlets Toto. Le jet d’eau est conçu avec un matériau facile d’entretien, sur lequel la saleté et les microbes n’adhèrent pas. La qualité de la céramique et la façon dont les cuvettes des toilettes sont designées font que nos toilettes sont très faciles à entretenir. Par exemple, chez Eurodisney, Toto équipe le parc et les hôtels. Les responsables ont constaté qu'avec nos technologies, ils avaient beaucoup moins de problèmes d'entretien : moins de fuites et moins de toilettes bouchées. Idem au Royal-Monceau. C'est pourquoi Disneyland Paris ne se fournit plus que chez Toto.

Quelle est la politique RSE de l’entreprise ?
Les produits Toto essaient d'être de plus en plus dans une approche de développement durable. Nous portons une attention toute particulière à la consommation d'eau. C’est pourquoi, nos modèles sont équipés de chasses d'eau de 4,5 litres d'eau au lieu des six litres habituels. Nous souhaitons renforcer notre engagement envers les économies d’eau, une ressource précieuse et l’un des grands enjeux du développement durable. C'est donc naturellement devenu l’un des axes de préoccupation chez Toto. La preuve, au Japon, le département recherche et développement de la société s’est fixé comme objectif de réaliser des chasses d’eau qui soient en dessous de quatre litres d'eau pour pouvoir être encore plus économe en utilisation d'eau, tout en conservant le même niveau de performance.

Je rappelle également que le principe de nos toilettes permet d’éviter l’utilisation de papier et de lingettes. Ce papier que l’on jette dans la cuvette est mauvais pour l’environnement, a un effet désastreux sur tous les réseaux d'eaux usées et par conséquent, sur le traitement des eaux.

En savoir plus sur...


A propos de l'auteur

Journaliste depuis 20 ans, Guillaume est un inconditionnel des lieux exclusifs où se mêlent confort, qualité de service et gastronomie. Le tout, teinté d’une simplicité et de sourire qui sont l’apanage du luxe ultime.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !