Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

INTERVIEW SALOMÉ RÉVILLION, GLOBAL VP TALENT ACQUISITION & EMPLOYER BRANDING, ACCOR : « UN CANDIDAT QUI A À CŒUR DE SURPRENDRE, CHOYER, PERSONNALISER SES INTERACTIONS, S'ÉPANOUIRA SANS AUCUN DOUTE À NOS CÔTÉS »

Le groupe hôtelier français ouvre une nouvelle page de sa riche histoire en instaurant une nouvelle organisation, qui s’articule autour de deux divisions bien distinctes.

INTERVIEW SALOMÉ RÉVILLION, GLOBAL VP TALENT ACQUISITION & EMPLOYER BRANDING, ACCOR : « UN CANDIDAT QUI A À CŒUR DE SURPRENDRE, CHOYER, PERSONNALISER SES INTERACTIONS, S'ÉPANOUIRA SANS AUCUN DOUTE À NOS CÔTÉS »

Le groupe hôtelier français ouvre une nouvelle page de sa riche histoire en instaurant une nouvelle organisation, qui s’articule autour de deux divisions bien distinctes.

Catégorie : Monde - Carrières - Interviews et portraits - Recrutement, emploi, formation - Interviews
Interview réalisé par Guillaume Chollier le 03-04-2024


Salomé Révillion, Global VP Talent acquisition & Employer Branding, Accor

Salomé Révillion occupe le poste de Global VP Talent acquisition & Employer Branding au sein du groupe Accor
Crédit photo © Accor

2024 ouvre une nouvelle page de la riche histoire du groupe Accor. En effet, en cette année particulière pour les Français, marquée par la tenue des Jeux olympiques à Paris, un événement dont le groupe hôtelier fondé en 1967 est partenaire officiel, celui-ci adopte une nouvelle organisation.

Deux divisions ont ainsi été créées. L’une regroupe les marques premium, milieu de gamme et économiques du groupe à la bernache du Canada. L’autre, les marques luxe et lifestyle. Une nouvelle organisation qui permettra à Accor d’affirmer les ambitions propres à chaque marque du groupe, de créer une culture d’entreprise renforcée et de bâtir une stratégie de recrutement et d’attractivité dédiées à cette nouvelle identité.

Le groupe a profité de cette restructuration pour repenser ses processus de recrutement en explorant de nouveaux formats, moins traditionnels et s’ouvrant à des profils moins hôteliers. Par ailleurs, l’accompagnement de ses équipes, leur parcours d’intégration ou l’inclusion ont également été revisités.

Salomé Révillion, qui est arrivée chez Accor il y a sept ans, et qui occupe le poste de Global VP Talent acquisition & Employer branding pour les marques Sofitel, Sofitel Legend, MGallery et Emblems a accepté, pour le Journal des Palaces, de décrypter cette nouvelle organisation du groupe.

Journal des Palaces : Accor a récemment adopté une nouvelle organisation, pouvez-vous nous en dire davantage à ce sujet ?
Salomé Révillion : L’année 2023 a, en effet, marqué un nouveau tournant dans l’histoire du groupe Accor, qui a adopté une toute nouvelle organisation avec la mise en place de deux divisions : la première regroupant les marques premium, milieu de gamme et économiques, et la seconde les marques luxe et lifestyle. L’objectif étant, à travers cette organisation, de fluidifier le pilotage de nos actions et de développer une relation de proximité avec nos hôtels, tout en mettant en place des stratégies plus approfondies et encore plus proche des ambitions de chaque marque.

Des équipes dédiées ont donc été créées pour accompagner cette nouvelle organisation, et j’ai aujourd’hui la chance de représenter La Maison, une entité de la division Luxe & Lifestyle qui rassemble les marques Sofitel Legend, Sofitel, MGallery et Emblems.

Vous avez été nommée Global VP Talent Acquisition & Employer Branding pour Sofitel, MGallery et Emblems. En quoi consistent concrètement vos nouvelles fonctions ?
En tant que VP Talent Acquisition et Employer Branding, mon rôle consiste à établir notre stratégie de recrutement et d’attractivité, ainsi qu’à définir les contours de la marque employeur dédiée à notre nouvelle entité. Notre ambition : construire une culture d’entreprise forte et bienveillante pour nos talents actuels et ceux de demain. C’est pourquoi nous venons tout juste de mettre en place de nouveaux process Talents et Culture, pour le recrutement de nos directeurs et directrices d’hôtels, des équipes de direction et pour faciliter l’onboarding avec la mise en place d’un outil qui fournit aux nouveaux leaders toutes les informations relatives au groupe et à la marque, et d’autres indications utiles (organigrammes, deadlines…). L’idée étant d’accompagner et de porter notre nouvelle vision de l’hospitalité de luxe.

Quels sont les premiers défis auxquels vous avez été confrontée ?
Comme le dit souvent notre directrice générale, Maud Bailly, « tout commence par la culture ». Notre défi premier est de construire une culture signature forte et une identité unique pour l’ensemble de nos marques. Nous souhaitons consolider le sentiment d’appartenance, la passion et la fierté de nos équipes, en faisant rayonner nos marques et nos valeurs, pour devenir une véritable référence de l’hôtellerie de luxe.

Comment comptez-vous vous y prendre ?
Cela passe par un accompagnement personnalisé de nos équipes dans les hôtels, par des équipes dédiées au siège qui mettent en place de nouveaux process et développent des outils spécifiques – ce sont les gardiens de notre excellence opérationnelle.

Une équipe accompagne ainsi chaque ouverture, en fournissant à la nouvelle équipe de direction un tableau de bord avec l’ensemble des tâches à suivre par département, avec des timings précis. Nos équipes régionales accompagnent également les hôtels sur l’ensemble de leurs points stratégiques : le marketing, le revenue management, la finance, les ressources humaines et la mise en place de leur stratégie commerciale. Il est essentiel pour nous que nos valeurs soient incarnées et vécues au quotidien : l'excellence, la passion et la fierté de travailler pour nos marques, nos collaborateurs et nos clients.

Et pour une expérience réinventée et homogénéisée à travers le monde entier, nous avons aussi travaillé à un parcours d’intégration cousu main pour chaque nouveau Heartists. Cousu main est la définition de la culture de service de Sofitel, qui signifie en français « sur mesure », et qui traduit le désir de chaque Ambassadeur Sofitel de faire plaisir à ses clients en leur offrant un service personnalisé, orienté vers le détail et délivré avec le cœur.

Dans le contexte actuel, nous savons que la première impression est celle qui reste. Nous n’avons qu’une seule opportunité de nous différencier et de créer cet attachement émotionnel avec notre culture de marques, pour attirer et fidéliser nos talents. Chaque nouveau directeur et nouvelle directrice d’hôtel reçoit ainsi un accueil sur-mesure, avec un appel de notre directrice générale pour lui souhaiter personnellement la bienvenue, et un email personnalisé pour lui partager son programme d’intégration sur les premières semaines. L’objectif est de les familiariser avec la marque, la culture d’entreprise et bien identifier leurs interlocuteurs au sein de leur région.

Qu’appelez-vous un Heartist ?
Au sein du groupe Accor, les talents sont appelés Heartists et sont au cœur de toutes nos actions. Être un Heartist signifie :
  • Be all you are : Soyez vous-même ;
  • Explore limitless possibilities : Explorez des possibilités infinies ;
  • Grow, learn, enjoy : Grandissez, apprenez et savourez ;
  • Work with purpose : Donnez un sens à vos actions.
Comment analysez-vous la situation actuelle du marché de l’emploi ?
Le Covid a fortement accéléré la fuite des talents de notre secteur. Nous devons maintenant attirer de nouveaux profils, repenser les parcours d’intégration et accompagner du mieux possible le développement de nos équipes.

Les talents sont aujourd’hui à la recherche de plus de sens dans leur travail et, plus que jamais, d’un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Nous concentrons donc nos efforts sur le développement de notre culture de marque, et l’amélioration de la qualité de vie au travail pour l’ensemble de notre secteur afin de recréer des vocations, recherchant en permanence à nous réinventer pour attirer les talents.

Un autre sujet qui nous est depuis toujours très cher, et qui répond plus que jamais aux problématiques actuelles de notre secteur : la diversité et l’égalité des chances. C’est dans cette optique que nous avons récemment lancé deux programmes dédiés :
  • Un programme de mentoring et réseau de diversité nommé Riise, pour encourager nos managers et directeur de départements féminins à oser candidater sur des rôles de direction générale. Ce réseau Riise a été créé en 2018 et défend la diversité au sens large. Il compte 28.000 membres au sein d’Accor, 2.900 au sein de nos marques. Il agit autour de deux piliers. Le premier : révéler et inspirer à travers le mentorat et l'autonomisation. Le second : alerter et protéger en stoppant la discrimination et la violence avec, par exemple, la mise en place de deux e-learnings « Sensibilisation aux violences conjugales » sur le périmètre France  - Accor, en partenariat avec l’association France Victimes.
  • Le programme Reveal talent, dédié à l’ascenseur social, qui a pour ambition d’accompagner les collaborateurs sans diplôme ou sans études supérieures dans le développement de leur carrière.

Comment faites-vous face à la pénurie de profils ?
Nous avons perçu la situation comme une opportunité de nous réinventer. Nous nous ouvrons à de nouveaux profils, non-hôteliers, en favorisant les soft skills : un sens inné du service et une sensibilité à l’excellence. Pour nos marques, nous recherchons surtout des profils avec une singularité, une personnalité – des talents qui sauront être de véritables ambassadeurs : chez MGallery un talent qui aime raconter une histoire ou qui a à cœur de valoriser le patrimoine et la communauté locale, et chez Sofitel des candidats créatifs et passionnés, qui osent surprendre et qui sauront incarner la joie et l’art de vivre à la Française.

Nous avons également repensé nos processus de recrutement en explorant de nouveaux formats, moins traditionnels. Nous avons, par exemple, lancé des journées de recrutement sans CV, où les candidats participent à des mises en situation et bénéficient d’échanges privilégiés avec les équipes, à l’issue desquels ils ont des chances de repartir directement avec une promesse d’embauche.

Et pour que les managers comprennent ces nouveaux enjeux, nous avons développé de l'e-learning sur les nouvelles tendances de recrutement. Nos équipes aiment profondément échanger avec les candidats, pour partager leur passion et la culture des établissements qu’ils représentent toujours dans une grande bienveillance. De nombreux talents qui nous ont rejoints reconnaissent que cette relation de proximité avec nos équipes, ainsi que leur transparence et leur humilité lors des entretiens, ont fait la différence.

Quelles actions mettez-vous en œuvre pour revaloriser les métiers de l’hôtellerie et du service ?
L’engagement du groupe Accor à ce niveau est très fort. Nous mettons en avant une culture d’inclusion où chacun peut trouver sa place à travers la devise « Soyez vous-même ». Et, qui mieux placés pour revaloriser les métiers de l’hôtellerie et du service, que nos collaborateurs eux-mêmes, qui œuvrent chaque jour avec passion et enthousiasme ? Nous développons des campagnes de témoignages pour que nos collaborateurs expliquent leur quotidien et leur évolution, et illustrer ainsi la variété des parcours qui s’offrent dans le secteur, avec un large éventail d’opportunités et de passerelles.

L’engagement de nos équipes ne s’arrête pas là, puisqu’elles s’impliquent avec plaisir et très régulièrement dans les forums, écoles et salons de recrutement pour aller à la rencontre des étudiants, et partager cette passion qui nous anime avec différents publics. Notre président a d’ailleurs rencontré, l’automne dernier, les étudiants d’une grande école hôtelière en Suisse pour partager sa vision, la stratégie du groupe et répondre à leurs nombreuses questions. Notre équipe globale « Relations écoles » reçoit également régulièrement des étudiants issus d’écoles de commerce ou d’écoles hôtelières dans nos locaux pour leur présenter le groupe, nos différents métiers et leur partager les opportunités qui s’offrent à eux.

Nos équipes se veulent plus proches des candidats, leur apportant des conseils et partageant avec transparence leur quotidien. Le recruteur est le premier visage que rencontre le candidat et c’est avec celui-ci que la première relation se crée. Il incarne nos valeurs. Ce sont d’ailleurs les messages véhiculés à travers les différentes interventions de notre CEO, Maud Bailly, ou de Sébastien Bazin, notre président, qui permettent par ailleurs d’incarner avec humanité notre secteur, mettant en avant un management bienveillant à travers des messages inspirants. Leur passion ainsi que leur dynamisme sont communicatifs.

Vous vous assurez des processus de recrutement et onboarding sur plusieurs marques hôtelières assez différentes et au niveau mondial. Quels défis cela représente ?
Nous attachons beaucoup d’importance au suivi des talents, pour que leur expérience soit optimale et reflète celle de nos clients. Nous sommes innovants dans nos processus de recrutements, tout comme dans la manière de manager les équipes au quotidien : partager des valeurs communes, des échanges sincères, humbles et transparents pendant les entretiens de recrutement. C’est là que nous faisons la différence.

Au niveau mondial, il était clé d’harmoniser les process de recrutement pour faire vivre cette même expérience que l’on soit à Rio, Dubaï ou Paris. Néanmoins, les problématiques de recrutement d’une région à l’autre varient. Lors de ma prise de poste, j’ai eu la chance d’échanger avec les VPO (vice-présidents opérationnels) et nos relais T&C (les équipes dédiées aux sujets culture et ressources humaines) de chacune de nos régions pour comprendre leurs besoins. Une approche globale ne pourrait pas fonctionner, puisque certaines destinations comme le Brésil, par exemple, n’ont pas d’écoles hôtelières. Nous devons donc anticiper chaque ouverture d’hôtel avec les équipes régionales, en adaptant, pour chaque région, notre stratégie. À chaque ouverture d’hôtel, nous recherchons un directeur ou une directrice qui comprenne ces enjeux sociaux et culturels, et qui fasse preuve de pédagogie.

L’expérience de nos Heartists est également un enjeu majeur : l’intégration de nos nouveaux collaborateurs marque le début de notre relation professionnelle et la première impression est clé. Tout nouveau collaborateur bénéficie d’un parcours d’intégration au cours de ses 90 premiers jours, ainsi que d’un système de parrainage, pour pouvoir ensuite représenter et vivre avec fierté les marques Sofitel et MGallery auprès de notre clientèle.

Notre équipe Learning & développement a développé, en 2023, un nouveau parcours d’intégration, avec des programmes signature par marque, qui a été lancé dans l’ensemble de nos hôtels à travers le monde. Ce programme s’articule autour de trois formations : I LOVE my brand, I LIVE my brand et I LEAD my brand. Elles s’adressent à l’ensemble des collaborateurs et managers d’un hôtel, pour leur donner toutes les cartes pour faire vivre une expérience client et Heartist mémorable. Ils sont également formés par certains de nos partenaires externes, comme Tyspy, qui leur fournit des vidéos sur des thématiques opérationnelles, et Bureau d’Images qui les forment sur l’attitude, le grooming et les codes à adopter dans le milieu du luxe. Notre ambition est d’harmoniser l’expérience de l’ensemble de nos nouveaux collaborateurs, pour qu’ils ressentent tous ce même attachement à « La Maison » et soient les ambassadeurs de nos marques, pour véhiculer ces valeurs qui nous rassemblent et nous sont chères.

De nouvelles pistes sont-elles en cours d’exploration ?
En effet, nous explorons également de nouvelles pistes :
  • Un onboarding immersif, pour faire vivre une expérience différenciante et nous adapter aux besoins de nos équipes. Les nouveaux collaborateurs pourront, à travers une visite virtuelle, comprendre le groupe Accor, son histoire et ses valeurs – et découvrir plus en détail l’essence des marques pour lesquelles ils vont travailler. Ce projet a été lancé au début du mois de mars.
  • La possibilité de proposer des parcours sur-mesure aux étudiants qui nous rejoindront sur plusieurs stages, en vue de leur offrir des missions attractives suivies d’opportunités de carrière dès la fin de leur stage. Un projet qui est actuellement en cours de discussion avec plusieurs écoles.

Lors d’une précédente interview à notre journal, vous aviez insisté sur l’importance du mot « merci ». Ce mot est-il toujours primordial à vos yeux, au quotidien ?
Oui ! Et sans doute encore plus aujourd’hui. Nos talents, tout comme nos clients, sont en quête de sens et de sincérité. Savoir remercier, reconnaître l’engagement, communiquer de manière régulière et transparente, responsabiliser les équipes, partager une vision et un objectif communs encourage chacun à se dépasser au quotidien et à viser l’excellence. C’est ce qui favorise ce sentiment de fierté et d’appartenance.

Avoir une équipe engagée ne se décrète pas : la relation, la culture se créent avec le temps. Nous travaillons avant tout pour un leader qui nous inspire. Un management bienveillant permet de se sentir reconnu et donne envie d’exceller et se dépasser. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons lancé « les Heartists du mois », une initiative qui permet de célébrer collectivement les succès de nos talents.

Nous sommes dans des métiers de service où l’humain est au cœur des préoccupations. Nos clients reviennent pour les équipes, l’accueil et les petites attentions qu’ils ont reçues. Je ne peux que prôner de dire merci à nos équipes. Un merci de ses collègues, de sa hiérarchie ou d’un client fait plaisir et nous rappelle pourquoi nous avons choisi l’hôtellerie de luxe plutôt qu’un autre secteur.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui envisage de lancer sa carrière dans ce secteur de l'hôtellerie de luxe ?
L’hôtellerie de luxe offre des perspectives de carrière rapide. Pour s’y épanouir, il faut être passionné, aimer faire plaisir, aimer interagir avec les autres, aimer surprendre les clients au quotidien et aimer que chaque jour soit unique. Comme dans un sport collectif, chaque talent occupe un poste clé, qu’il soit en contact direct avec les clients ou dans les coulisses.

Mon conseil que je prodiguerais : soyez curieux, n’ayez pas peur de vous dépasser, ne vous arrêtez pas à votre job description, osez prendre des initiatives et soyez vous-même.

Si vous n’avez pas de contraintes, partez à l’étranger. S’exposer à d’autres environnements et cultures est très enrichissant et vous permettra de parfaire votre maîtrise de l’anglais.

Soyez généreux, c’est un secteur où l’on reçoit énormément de nos pairs, de nos collègues, de notre manager, de nos clients. Voir les yeux d’un client briller parce que nous l’avons touché par une petite attention est très gratifiant. Je pense par exemple à Nathalie, qui a récemment pris l’initiative de recoudre le bouton d’une veste avant de retourner le manteau oublié à son propriétaire. Si vous avez le sens du détail et aimez faire plaisir à travers des petites attentions personnalisées, dans un environnement où l’excellence est une quête sans fin, alors vous allez sans nul doute vous épanouir dans l’hôtellerie de luxe.

Quel conseil pour un candidat qui souhaite vous rejoindre ?
Je crois beaucoup en la transférabilité des compétences. Un candidat qui a à cœur de surprendre, choyer, personnaliser ses interactions, s’épanouira sans aucun doute à nos côtés. Osez, soyez vous-même, l’hôtellerie du luxe n’est pas réservée à une élite. Si vous êtes passionné, que vous aimez surprendre, faire plaisir, rejoindre « La Maison », et participer au rayonnement des marques Sofitel Legend, Sofitel, MGallery Hotel Collection et Emblems, vous permettra de vivre pleinement ce qui vous anime. Vous serez des artisans du bonheur. Être Heartist c’est exercer avec le cœur.

Perfectionnez votre anglais, osez pratiquer : la maîtrise de l’anglais reste un incontournable pour échanger avec aisance avec notre clientèle.

Ne lâchez pas, persévérez, si votre rêve est de nous rejoindre, candidatez en ligne, contactez-nous. Si vous avez un esprit entrepreneur, que vous souhaitez rejoindre une équipe et une communauté de passionnés pour partager des valeurs qui vous sont chères, alors n’hésitez pas et retrouvez toutes nos opportunités sur le site Accor careers https://careers.accor.com/fr/fr.

En savoir plus sur...



A propos de l'auteur

Journaliste depuis 20 ans, Guillaume est un inconditionnel des lieux exclusifs où se mêlent confort, qualité de service et gastronomie. Le tout, teinté d’une simplicité et de sourire qui sont l’apanage du luxe ultime.

Lire les articles de cet auteur


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >




Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !