Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

CAROLE POURCHET, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE TERITORIA : « NOUS NOUS CONCENTRONS SUR LA SENSIBILISATION ET LE CONSEIL DANS LE BUT D'ENCOURAGER UNE POLITIQUE SOCIALE VERTUEUSE »

Avec le label Peace&Work, Teritoria, entreprise à mission, va encore plus loin pour s’assurer du bien-être des équipes.

CAROLE POURCHET, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE TERITORIA : « NOUS NOUS CONCENTRONS SUR LA SENSIBILISATION ET LE CONSEIL DANS LE BUT D'ENCOURAGER UNE POLITIQUE SOCIALE VERTUEUSE »

Avec le label Peace&Work, Teritoria, entreprise à mission, va encore plus loin pour s’assurer du bien-être des équipes.

Catégorie : Monde - Carrières - Interviews et portraits - Carrière - Interviews
Interview réalisé par Sylvie Leroy le 29-05-2024


C’est sous la houlette d’Alain Ducasse que 80 grands chefs du réseau Teritoria se sont réunis à l’Abbaye de Collonges – Paul Bocuse, le 15 avril dernier, pour le Déjeuner des Chefs, événement phare qui célèbre l’engagement vers l'excellence et le bien-être des équipes en cuisine.

Cette rencontre vise à échanger sur les initiatives du réseau pour améliorer la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT) et, également, présenter le premier bilan, qualifié d’encourageant, du nouveau label Peace&Work.

Le thème de cette année était : « De chef à meneur d'équipes, pour favoriser l’engagement ». Et qui est plus à même de parler de leadership que Claude Onesta ? L’entraîneur emblématique du handball français au plus haut niveau a partagé des clés utiles et concrètes auprès de chefs très à l’écoute.

Pour Alain Ducasse, la situation est évidente : « Nous savons tous qu’il est difficile de recruter et de fidéliser notre personnel. Nous nous devons d’adopter une nouvelle approche et d’explorer ensemble de nouvelles pistes. Il faut chercher ce qui peut contribuer à l’épanouissement des hommes et des femmes qui travaillent avec nous – il faut laisser la place aux idées de chacun – il faut faire confiance. »

C’est ce constat, entre autres, qui a convaincu Teritoria d’être le premier réseau hôtelier à devenir entreprise à mission et apporter un précieux accompagnement sur le sujet de la QVCT à ses 430 établissements engagés pour une hospitalité sincère et durable, au service du vivant.

L’une des applications concrètes de cet engagement a été l’introduction en novembre 2023 du label de QVCT appelé Peace&Work, qui se veut un pilier structurant de son organisation.

Tous les membres de Teritoria, sans exception, doivent réaliser ce bilan social tous les deux ans et obtenir au minimum la distinction bronze, correspondant à la note de 3,2/5 pour pouvoir rester dans le réseau. Une obligation qui se veut salutaire pour la profession et qui doit être saluée dans le monde de la restauration où encore trop de témoignages rappellent que toutes les cuisines de restaurant n’ont pas fait ce virage nécessaire.

Teritoria compte déjà 67 établissements ayant obtenu le label, ce qui représente tout de même un total de 1.126 collaborateurs. Et c’est un vrai succès puisque 65 d’entre eux ont obtenu une médaille : 37 médailles d'or, 23 d'argent et 5 de bronze. Le mouvement est en marche : 50 questionnaires sont en cours d'administration ou d'analyse et les 300 autres seront programmés d’ici la fin de l’année, ce qui va permettre ensuite à Teritoria de dresser un bilan social très intéressant.

Le Journal des Palaces a profité de ce Déjeuner des Chefs pour interviewer Carole Pourchet, directrice générale de Teritoria.

Quelles sont les principales initiatives mises en place par Teritoria pour améliorer la qualité de vie et des conditions de travail des salariés ?
La distinction Peace&Work est un élément clé des ressources mises à disposition des établissements Teritoria. L’obtention de ce label constitue même une obligation contractuelle. Elle implique de donner la parole à ses salariés tous les deux ans via un questionnaire anonyme et d’obtenir au minimum le niveau bronze. En plus de libérer la parole, ce dispositif permet à l’employeur d’identifier rapidement les attentes des collaborateurs et les domaines nécessitant des améliorations.

Comment accompagnez-vous les membres de Teritoria dans cette démarche d’amélioration ?
La réalisation de l’enquête Peace&Work se fait en plusieurs étapes. Une fois que le questionnaire a été administré et complété par l’ensemble du personnel, l’établissement reçoit d’abord un rapport simplifié avec un guide d’auto-analyse. Pour aller plus loin dans la démarche, un rapport complet avec des suggestions de plan d’actions peut aussi être délivré.
Complémentairement au label Peace&Work, Teritoria favorise les échanges entre ses membres sur les bonnes pratiques au travail et propose des webinars sur des thématiques clés, comme les violences en cuisine par exemple. En tant que réseau, nous proposons également à nos adhérents des offres négociées auprès de partenaires pour bénéficier de mutuelles attractives ou de CSE externalisé.
Sur le volet RH, la maison mère de Teritoria, majorian propose aussi un panel de services et de conseils à la carte.

Quels sont les principaux défis d’être une entreprise à mission dans notre secteur ?
Le principal défi pour Teritoria est de rassembler des indépendants, chacun avec leur propre feuille de route, leurs délais et contraintes spécifiques, tout en leur demandant de se conformer à des exigences élevées tant sur le plan social qu'environnemental. À ce jour, le bilan est extrêmement positif grâce à l’engagement actif de nos membres.

Qu'est-ce qui est en place pour lutter contre le harcèlement au sein des restaurants et des hôtels ?
Bien que nous travaillions avec des indépendants et ne puissions pas imposer directement des mesures, nous effectuons un travail de sensibilisation grâce au label Peace&Work. Si nécessaire, des services spécifiques comme des enquêtes peuvent être effectués par mentorhi, la business unit du groupe majorian, spécialisée dans les solutions RH.

Quelles sont les solutions concrètes mises en place au sein de vos restaurants et de vos hôtels pour les salariés en situations de harcèlement ou de mal être ? Et pour ceux qui en sont témoins ?
Chaque membre étant indépendant, la gestion des situations de harcèlement ou de mal-être au sein de son établissement relève de la responsabilité de l’établissement. Sur ce sujet, le rôle de Teritoria se concentre sur la sensibilisation et le conseil dans le but d’encourager une politique sociale vertueuse.

Vous avez déjà d’excellents résultats avec le label Peace&Work. Les membres de Teritoria semblent très investis dans cette démarche. Auriez-vous des exemples concrets de réalisations chez certains de vos membres dont vous êtes particulièrement fiers ?
À l’Hôtel Cézanne situé à Aix-en-Provence, cette démarche a permis une analyse approfondie du climat social de l'établissement. Suite à cela, la direction prévoit de mettre en place plusieurs actions après la saison estivale, notamment des formations « savoir être » destinées au personnel en contact avec la clientèle. Elles permettront de réaliser des focus sur des compétences majeures telles que la relation/gestion client ou la gestion de conflits. Les chefs de service pourront aussi bénéficier de formations spécifiques, pour appréhender par exemple le rôle de manager ou la gestion du stress.
À La Table de Michel Dussau, Peace&Work est perçu non comme une contrainte, mais comme une opportunité d'amélioration continue, essentielle pour attirer et retenir les collaborateurs en valorisant l'amélioration des conditions de travail et la communication interne.

Teritoria Déjeuner des chefs 2024

Crédit photo © Remake / Teritoria




En savoir plus sur...



A propos de l'auteur

Sylvie Leroy, éditeur enthousiaste depuis 1999
Sa passion pour l'hôtellerie de luxe, « une partition jouée à la perfection par un fantastique orchestre », conduit Sylvie Leroy à créer en 2004 le Journal des Palaces, quotidien en ligne dédié aux acteurs du secteur, avec des actualités, des offres d'emploi et des ressources utiles.

Lire les articles de cet auteur


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >




Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !