Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

ALI ALRAIS, COPROPRIÉTAIRE, ARABIAN BOUTIQUE HOTEL : « NOUS VOULONS PARTAGER NOTRE MODE DE VIE » (Émirats arabes unis)

Construit dans les années 1910, dans le plus vieux quartier de Dubaï, l'Arabian Boutique Hotel est une promesse d'expérience culturelle authentique.

ALI ALRAIS, COPROPRIÉTAIRE, ARABIAN BOUTIQUE HOTEL : « NOUS VOULONS PARTAGER NOTRE MODE DE VIE » (Émirats arabes unis)

Construit dans les années 1910, dans le plus vieux quartier de Dubaï, l'Arabian Boutique Hotel est une promesse d'expérience culturelle authentique.

Catégorie : Moyen Orient - Émirats arabes unis - Interviews et portraits - Interviews - Les Leaders du secteur
Interview réalisé par Sonia Taourghi le 14-06-2024


Ali Alrais, Copropriétaire de l'Arabian Boutique Hotel dans la cour de l'hôtel

Ali Alrais, Copropriétaire de l'Arabian Boutique Hotel dans la cour de l'hôtel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces

Au cœur du vieux Dubaï, où les échos d'un commerce animé résonnent encore, se trouve un trésor d'histoire et de culture. Le vieux souk, le marché de l'or et les emblématiques bateaux abra qui transportent les passagers sur la Dubai Creek contribuent tous à la tapisserie vibrante du quartier, ce qui en fait une destination appréciée des touristes et des habitants.

À quelques centaines de mètres de la station de métro Al Ghubaiba, sur les rives de Dubaï Creek, se dresse une maison traditionnelle de couleur boue : l'Arabian Boutique Hotel. Géré par Ali Alrais et son épouse, Rania Saied, sous le groupe Alrais, il offre à ses visiteurs une expérience authentique, qui se reflète dans l'architecture traditionnelle de l'hôtel et dans la cuisine servie au restaurant Arabian Fish House.

Au cours du déjeuner, Ali Alrais a fait part de l'inspiration de son projet et de l'importance de préserver et de partager la riche culture du vieux Dubaï. « Dubaï n'était peut-être qu'un point sur la carte il y a 30 ans, mais son histoire et sa culture sont profondes. C'était le point de passage entre l'Est et l'Ouest, la route principale pour le commerce des perles et un site archéologique. Ce quartier était le cœur de Dubaï il y a deux siècles. » Il a également mentionné son premier restaurant aux Émirats arabes unis, l'Arabian Tea House, qui partage et sert d'authentiques plats émiratis et arabes. Son principal objectif était donc de faire découvrir la cuisine émiratie aux habitants et aux visiteurs, en partageant l'essence de l'hospitalité émiratie à chaque fois que le client en fait l'expérience.

Ali Alrais, qui a travaillé chez Qatar Airways en tant que vice-président principal pendant plus de 20 ans, apporte à l'hôtel sa passion pour la création. Il dirige son équipe dans la conception de nouvelles expériences et même dans la fabrication de meubles, comme les tables inspirées des plateaux d'avion. « Ces tables sur lesquelles nous mangeons ont été inspirées par la tablette de l'avion. Elles s'ouvrent comme des ailes » explique-t-il.

Tout au long de notre conversation, Ali a souvent fait référence à l'industrie aéronautique qu'il aime tant. L'un des principes directeurs qu'il a partagés avec les compagnies aériennes est le suivant : « L'un des critères que j'impose à l'équipage d'un avion est d'accorder au moins 28 secondes à chaque passager. Qu'il s'agisse d'un contact visuel, d'une conversation, d'un enregistrement, etc. Quoi que vous fassiez, vous devez voir ces 150 personnes et les reconnaître». J'ai eu la chance de recevoir plus de 28 secondes de la part d'Ali au cours de notre conversation.

Journal des Palaces : Quelle est l'histoire de l'Arabian Boutique Hotel ?

Ali Alrais : Mon arrière-grand-père résidait à Al Shindagha, où il a construit une école de fortune avec des feuilles de palmier pour enseigner le Coran aux enfants du quartier. Au fur et à mesure de l'évolution du quartier, il a déménagé, mais notre famille est restée profondément ancrée dans ce lieu historique.

Cette maison fait partie des résidences historiques de Thani bin Abdullah Al-Rumaiti, un personnage important connu pour ses contributions aux affaires et à la philanthropie. Cette propriété symbolise plus que des briques et de l'argile ; elle représente une chance de donner une nouvelle vie à une tranche d'histoire. Dès l'acquisition de la résidence, l'idée de la transformer en un établissement aux multiples facettes - un restaurant accueillant et un hôtel fonctionnel - a commencé à prendre forme.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette partie de la ville ?

Dubai Creek, une voie d'eau historique datant de 1920, était autrefois traversée par un hydravion, qui a longtemps servi de ligne de vie à la ville. Lien maritime vital entre l'est et l'ouest, il a joué un rôle crucial dans la facilitation du commerce entre le Royaume-Uni et l'Inde. Aujourd'hui, il continue de prospérer en tant que centre de commerce animé, avec des bateaux traditionnels en bois, appelés abra, qui transportent des marchandises sur ses eaux vers des destinations couvrant l'Afrique, l'Inde et au-delà.

En plus de son importance commerciale, Dubai Creek revêt une importance culturelle, son écosystème unique favorisant la pêche aux perles, un commerce qui historiquement alimentait l'économie locale. Alors que Dubaï se transforme en métropole mondiale, la crique reste un symbole du passé, du présent et de l'avenir de la ville, incarnant l'esprit d'entreprise et d'innovation qui définit cet émirat dynamique.

Qu'est-ce qui distingue l'Arabian Boutique Hotel des autres hôtels de luxe de la ville ?

Al Shindagha est le plus ancien quartier de Dubaï, où vivent la plupart des familles notables, dont le cheikh Mohammed. Il est né dans ce quartier et a beaucoup investi dans sa revitalisation. La proximité de notre hôtel avec le palais du souverain, situé à seulement trois maisons, témoigne de son emplacement stratégique à Al Shindagha. La création de l'ABH a été motivée par la nécessité de préserver ce quartier historique. Nos visiteurs peuvent explorer tranquillement les rues sans voiture avec des bicyclettes japonaises d'époque fournies par l'hôtel. De plus, l'accès facile aux bateaux-taxi et au métro, à seulement 100 mètres, permet aux visiteurs d'explorer plus facilement le paysage urbain dans son ensemble.

Nous nous efforçons de partager notre mode de vie avec des visiteurs du monde entier. Lorsque l'on nous demande comment nous nous débrouillons sans climatisation en été, nous sommes fiers de partager notre approche écologique. En utilisant des rideaux de jute et en les mouillant, nous exploitons ingénieusement le pouvoir rafraîchissant naturel de la brise, une tradition durable transmise de génération en génération.

Quel type de clientèle attirez-vous actuellement et essayez-vous d'attirer ?

Nos visiteurs sont désireux de vivre l'expérience d'un Dubaï authentique et sont soucieux de l'environnement. Nous exploitons cinq Arabian Tea Houses et deux Arabian Fish Houses, dont les menus sont basés sur la cuisine émiratie et moyen-orientale. Nous privilégions le poisson frais et local ainsi que les produits biologiques provenant de notre ferme arabe de Swaihan, à Abu Dhabi. Bientôt, nous organiserons des excursions à la ferme pour les visiteurs.
Alors que nous continuons à grandir et à évoluer, notre objectif reste inébranlable : partager notre culture avec les millions de touristes qui visitent Dubaï chaque année.

Quelles sont les opportunités et les défis du recrutement à Dubaï ?

L'attrait cosmopolite de Dubaï, comparable à celui de villes comme New York ou Londres, offre de nombreuses possibilités de développement professionnel et d'enrichissement culturel. Pour construire cette industrie, nous devons accueillir des talents du monde entier. Les talents peuvent partir à la recherche d'autres opportunités, mais c'est la nature même de la vie à Dubaï.
Malgré ces obstacles, la diversité des talents de Dubaï est une source de potentiel pour les organisations, y compris l'Arabian Boutique Hotel. Nous apprécions les candidats non seulement pour leurs compétences, mais aussi pour leur engagement à offrir des expériences exceptionnelles aux clients. Dans le secteur de l'hôtellerie, où le service personnalisé règne en maître, une communication efficace est essentielle. C'est pourquoi nous recrutons en priorité des personnes capables de favoriser les interactions positives avec les visiteurs, afin de garantir des séjours mémorables pour tous.

La cour intérieure de l'Arabian Boutique Hotel

La cour intérieure de l'Arabian Boutique Hotel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Arabian Boutique Hotel




Cour avec accès aux chambres à l'Arabian Boutique Hotel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces



Vue sur la Crique de Dubaï depuis la terrasse de l'Arabian Boutique Hotel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces



Une salle de bain à l'Arabian Boutique Hotel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces



Poisson frais grillé servi à l'Arabian Fish Restaurant
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces



Façade de l'Arabian Boutique Hotel
Crédit photo © Sonia Taourghi / Journal des Palaces



A propos de l'auteur

Amoureuse des rencontres humaines, Sonia a d’abord développé une carrière dans les médias, avant de s'installer à Londres et de se réorienter dans l’envers du décor digital. Comme une vocation, elle a repris sa plume pour partager la passion et les ambitions de l’hôtellerie de luxe.

Lire les articles de cet auteur


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >




Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !