Le Journal des Palaces
Le Journal des Palaces

< Actualité précédente Actualité suivante >

RETOUR SUR LE FORUM CARRIÈRES DE PRINTEMPS DE L'EHL HOSPITALITY BUSINESS SCHOOL (Suisse)

Alors que le Forum Carrières Printemps 2023 s'est tenu au sein du campus de l’EHL Hospitality Business School à Lausanne, le Journal des Palaces revient sur les temps forts de cet évènement semestriel.

RETOUR SUR LE FORUM CARRIÈRES DE PRINTEMPS DE L'EHL HOSPITALITY BUSINESS SCHOOL (Suisse)

Alors que le Forum Carrières Printemps 2023 s'est tenu au sein du campus de l’EHL Hospitality Business School à Lausanne, le Journal des Palaces revient sur les temps forts de cet évènement semestriel.

Catégorie : Europe - Suisse - Carrières - Recrutement, emploi, formation
Article rédigé par Vanessa Guerrier-Buisine le 21-03-2023


Fabio Nairi, Vincent Billiard, Antoine Chocque et Chiara Amadi  EHL business school career fair table ronde sur entrée dans vie professionnelle

de g. à d., Fabio Nairi, Vincent Billiard, Antoine Chocque et Chiara Amadi
Crédit photo © Vanessa Guerrier-Buisine / EHL Hospitality Business School

Un nouveau Forum Carrières s’est tenu samedi 18 mars au sein du campus de l’EHL Hospitality Business School à Lausanne. Une journée ponctuée de rencontres entre les nombreuses entreprises présentes et les candidats, de retrouvailles avec les alumni ou encore de tables rondes inspirantes organisées pour les étudiants.

Des candidats déterminés

Organisée de main de maître par le département Alumni & Industry Relations, la journée Forum Carrières réunit les entreprises qui souhaitent attirer les étudiants de cette école hors norme. Des contrats qui varient du stage au premier emploi, des échanges avec les entreprises, qui peuvent donner naissance à des plans de carrière pour les étudiants… autant d’opportunités que ces derniers saisissent à chacun de ces évènements.

Les entreprises présentes, intéressées par les profils des étudiants et des alumni de l’EHL, proviennent d’horizons de plus en plus variés. Si les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, du yachting, des destinations étaient naturellement représentés, le Forum Carrières attire par ailleurs les acteurs de la finance, de la cosmétique, les maisons de luxe, etc.

Face à ces entreprises et ces recruteurs, les jeunes ont prouvé leur détermination et ont démontré une grande maturité quel que soit leur âge. Des candidats de première année aux alumni qui ont déjà quitté l’EHL, tous présents au volontariat, étaient nombreux et motivés à entretenir leur réseau ou à trouver un emploi ou un stage.

L’hôtellerie de luxe attise toujours la curiosité des jeunes. Au Journal des Palaces, également présent sur le forum, les candidats ont demandé ce que l’hôtellerie de luxe avait à proposer. La plupart d’entre eux avaient une idée précise de leur projet ou semblaient en dessiner les contours, avec une destination ciblée ou un département de prédilection dans les établissements.

Les conseils de personnalités inspirantes

Deux tables rondes ont réuni des acteurs inspirants de l’univers de l’hospitality. Leurs regards et leurs expériences ont permis d’offrir aux étudiants des conseils concrets pour la suite de leurs études et de leur carrière. Des conseils éclairés certes, mais surtout exclusifs.

Un processus de recrutement en évolution

La première table ronde sur les processus de recrutement réunissait Sabrina Westphaelinger, Senior Director Talent & Culture DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) chez Accor, Camille Pendaries, International Talent Sourcing Project Manager chez Cartier et Colin Abercombie, Strategy Director chez NEOM Hotel Development Company. Une table ronde animée par ailleurs avec brio par Evangeline Chien, étudiante de l’EHL et ambassadrice pour Wynn Resorts, un partenaire de l’EHL Alliance.

Expérience, compétences, personnalité, mais également centres d’intérêt des candidats ont rythmé les prises de parole du panel au moment d’exprimer ce que recherchent les recruteurs aujourd’hui. Nous avons de plus découvert que les entreprises ont fréquemment recours aux vidéos analytics pour valider la cohérence entre ce que le candidat exprime verbalement et ses expressions faciales. Un moyen d’éviter les erreurs de recrutement et une perte de temps mutuelle, a affirmé Colin Abercombie.

Tous ont insisté sur la nécessité d’accepter des sacrifices lors des stages ou des débuts de carrière. Dépasser ses limites, accepter des horaires décalés, demander à faire plus… autant de conseils sans langue de bois répétés par les recruteurs. Sabrina Westphaelinger a ainsi encouragé les étudiants à se montrer curieux, leur rappelant que l’apprentissage et la formation se poursuivront tout au long de leur carrière.

Du côté des entreprises, les efforts se multiplient par ailleurs pour améliorer le processus de recrutement. Ont été évoquées l’importance de répondre à toutes les candidatures, même lors d’un refus, se montrer disponible pour que les candidats comprennent leurs axes d’amélioration ou le décalage entre leur profil et les attentes des recruteurs.

Camille Pendaries a souligné combien les candidats s’intéressent désormais à la politique RSE, à l’environnement, la diversité, la flexibilité des conditions de travail ou encore au bien-être au travail constaté chez Cartier, ce qui a incité l’entreprise à communiquer sur ces points auprès des candidats.

Une entrée dans la vie professionnelle à soigner

La seconde table ronde réunissait un panel varié, avec Chiara Amadi, Global Management ABInBev, alumni de la promotion 2020, Vincent Billiard, directeur général de l’Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel, Paris, alumni de la promotion 2002, Antoine Chocque, Hospitality Manager chez Jacquet Droz et alumni de la promotion 2020, et Fabio Nairi, directeur des ventes chez Regus Spaces Signature. Une table ronde animée par Nicole Atkin, étudiante de l’EHL et ambassadrice pour l’entreprise suisse Migros, partenaire de l’EHL Alliance.

Au moment de postuler, comme lorsqu’ils entrent enfin dans la vie professionnelle, les étudiants sont invités à « essayer, oser », tels sont les premiers conseils qui ont résonné dans l’auditorium Tschumi lors de cette seconde table ronde.

En prêtant attention à la stabilité. C’est le conseil clef délivré par Antoine Chocque, dont les expériences se sont enchaînées à la sortie de l’école. Pour celui qui semble avoir trouvé la mission et l’entreprise qui lui sied, multiplier les lignes sur le CV pourrait faire mauvais effet vis-à-vis des recruteurs.

Vincent Billiard s’est alors confié sur sa propre expérience. Entré chez Ritz-Carlton à la sortie de l’EHL, il opte pour la mobilité internationale au sein même du groupe pour éviter l’effet pervers des changements d’entreprises sur le CV. Passer d’un établissement à l’autre permet d’être instable, mais avec discrétion. Ainsi, progresser pendant des années au sein d’une même entreprise, en changeant régulièrement de poste, donne une image à la fois dynamique et stable du candidat.

Aujourd’hui directeur général du prestigieux hôtel de Crillon à Paris, il conseille également aux jeunes de ne pas se montrer trop impatients, de ne pas attendre d’être promus trop rapidement. Et, surtout, de trouver des mentors, des référents avec qui ils pourront échanger tout au long de leur carrière pour des conseils ou des avis éclairants.

Des deux tables rondes, on retiendra un conseil répété, sans doute clef d’une carrière réussie : « Il n’y a pas d’évolution possible dans la zone de confort » a insisté Colin Abercombie. D’autant qu’un écart existe bien entre ce que les étudiants attendent et la réalité du métier. Se préparer à sortir de sa zone de confort permet de s’adapter plus rapidement à l’entrée dans la vie professionnelle, a rappelé Fabio Nairi. Sortir de sa zone de confort pour évoluer, un conseil valable pour les étudiants de l’EHL et au-delà.

Evangeline Chien, Sabrina Westphaelinger, Colin Abercombie et Camille Pendaries EHL business school career fair table ronde sur processus de recrutement  EHL business school career fair

de g. à d., Evangeline Chien, Sabrina Westphaelinger, Colin Abercombie et Camille Pendaries
Crédit photo © Vanessa Guerrier-Buisine / EHL Hospitality Business School




En savoir plus sur...


A propos de l'auteur

Journaliste experte de l’hôtellerie de luxe et inspirée par les femmes et les hommes qui l'incarnent, Vanessa aspire à valoriser et sublimer la beauté et l’élégance des palaces à travers ses écrits. “Dans un palace, la simplicité sert la quête de l’excellence” admire-t-elle.


Vous aimerez aussi lire...







< Actualité précédente Actualité suivante >



Retrouvez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur Instragram Suivez-nous sur Youtube Flux RSS des actualités



Questions

Bonjour et bienvenue au Journal des Palaces

Vous êtes en charge des relations presse ?
Cliquez ici

Vous êtes candidat ?
Consultez nos questions réponses ici !

Vous êtes recruteur ?
Consultez nos questions réponses ici !