Maison&Objet












Inscription à la newsletter et à l'Espace Lecteur

Accès à votre Espace Lecteur

Email
Mot de passe  

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Email

   < Actualité précédente Actualité suivante >



L'EHL : nouveau point de convergence de la finance (Suisse)

Catégorie : Europe - Suisse - Tendances, avis d'expert
Communiqué de presse publié le 11-07-2018

La deuxième conférence annuelle sur les marchés privés à eu lieu les 5 et 6 juillet à l’EHL et a rassemblé une centaine de praticiens et académiciens.



Per Strömberg, économiste à l’université de Stockholm et membre du comité Nobel

En partenariat notamment avec l’EPFL, l’Université Paris-Dauphine, Ardian, eFront, Unigestion et Wellershoff&Partners, la rencontre a permis le renforcement des liens entre les chercheurs et les professionnels de la finance, chacun ayant besoin de l’autre pour son propre succès.

Sur les marchés privés

Les produits d’investissement non cotés ont le vent en poupe. Le nombre de gérants de fonds de Private Equity a quasiment doublé depuis la crise financière de 2008. Pour une jeunesse en quête de sens, c’est aussi une activité financière moins abstraite, avec une valeur ajoutée tangible. C’est stimuler l’économie réelle par l’investissement, créer de la propriété intellectuelle, encourager une gouvernance transparente, générer de la croissance et de l’emploi. Il faut créer de la valeur à tous les niveaux, ne serait-ce que pour pouvoir sortir de son investissement à profit. C’est aussi une activité aux dimensions humaines variées. « Le Private Equity est une activité largement dominée par les rapports humains. Il s’agit d’établir un rapport de confiance pour travailler ensemble sur la durée. Cela attire les talents, peut- être lassés par les modèles statistiques des marchés cotés et les dimensions déshumanisantes de la finance de marché », expliquait Cyril Demaria, intervenant à la conférence et Responsable des marchés privés pour Wellershoff & Partners, société Zurichoise de consulting en finance. Même si la plupart s’accordait à dire que les marchés privés s’approchaient de la fin d’un cycle particulièrement faste, on note le fort potentiel pour la Suisse, qui compte encore relativement peu de fonds de Private Equity pour une masse sous gestion colossale des banques privées.

Des participants de choix

Fonds de prévoyance, caisses de pensions, assureurs, banques cantonales, banques privées zurichoises et genevoises, family offices, fonds d’investissements. Tout le monde veut se mettre à la page et la plupart des principaux acteurs financiers suisses ont répondu à l’appel. Pour cause, les intervenants d’exception : Per Strömberg, économiste à l’université de Stockholm et membre du comité Nobel qui avait été mandaté par le fonds souverain norvégien (2e plus gros fonds de pension au monde) pour une analyse de l’opportunité d’investir dans le Private Equity est venu présenter les principales conclusion de son rapport. « Nous avons le temps de nous poser des questions et d’y réfléchir. Un luxe que les praticiens n’ont pas. C’est important que l’on puisse se retrouver, comme à l’EHL, afin de créer un pont entre le monde des affaires et celui de la recherche universitaire », a-t-il expliqué lors d’une interview. Sa recherche, qui a servi de point de situation pour toute l’industrie, a été l’un des sujets abordés au cours des deux jours de conférence. D’autres interventions de qualité ont eu lieu, avec notamment la participation de Tim Jenkinson et Ludovic Phalippou, tous deux professeurs de l’université d’Oxford, sur l’état actuel et le futur des marchés privés.

Mais quel rapport avec l’EHL ?

L’hôtellerie change. Les compétences requises aussi. A l’EHL, les membres de la faculté font de la recherche au même titre que n’importe quelle autre université, et la finance n’est pas en reste. « les hôtels sont un actif illiquide par excellence, que nous connaissons très bien » expliquait récemment Emmanuel Jurczenko, Directeur de l’institut « Hospitality Real Estate Finance » à l’EHL et initiateur de la conférence. Toutefois ce n’est pas seulement l’hôtellerie qui a besoin de la finance. C’est aussi la finance qui a besoin des diplômés EHL. Lors de la conférence, Cyril Demaria confia que « les diplômés de l'Ecole sont différents des profils purement techniques aux parcours finalement standardisés. Ils ont un savoir-être déterminant pour interagir avec des entrepreneurs issus de milieux sociaux et industriels variés. Savoir les écouter et s'adapter est important pour négocier, convaincre et ensuite s'associer aux entrepreneurs ». Ce mélange de connaissances commerciales et de savoir-faire humain est la raison pour laquelle, de plus en plus, les diplômés EHL se voient offrir des postes dans la finance, mais également dans le luxe, le consulting et beaucoup d’autres activités de service.


A propos de la Conférence EHL sur les Marchés Privés

Selon l’un des co-organisateur de la conférence sur les marchés privées, Emmanuel Jurczenko, « cet évènement est un forum pour explorer les dernières avancées dans la recherche sur les marchés privés en combinant les perspectives académiques et des praticiens. Il a pour ambition à devenir dans les 5 prochaines années l’un des évènements de référence majeur en Europe sur la recherche sur les investissements privés grâce à la qualité des travaux présentés et à la diversité des acteurs représentés. »

Investir dans les marchés privés implique une connaissance approfondie du private equity, de la dette privée (private debt) et des actifs réels (immobilier et infrastructure). Bien que difficile, il devient de plus en plus populaire parmi les investisseurs institutionnels en raison de l'environnement à faible rendement et du potentiel de diversification des investissements privés. Malgré l'absence d'ensembles de données complètes pour les marchés privés, des percées importantes ont été réalisées récemment dans la recherche sur la compréhension du rendement et des facteurs de risque de l'investissement privé.

Partenaires académiques :
Université Paris-Dauphine | EPFL | HES-SO | Institut Louis Bachelier

Sponsors :
ADRIAN | eFront | Unigestion | Wellershoff & Partners

Partenaires Média :
AGEFI | Chartered Alternative Investment Analyst Association (CAIA)


A propos de l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL)

Ambassadrice de la tradition hôtelière suisse, l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) est, depuis 1893, pionnière dans la formation aux métiers de l’accueil. Elle a su créer et inspirer une communauté professionnelle unique de 25 000 dirigeants de l'industrie unis par les valeurs et l’héritage de l’EHL.

L’EHL est une Haute Ecole qui propose des solutions d’enseignement à des étudiants enthousiastes, talentueux et ambitieux de 115 pays différents. Avec des programmes Bachelor, Master et des diplômes, l’EHL offre à ses étudiants une palette d’opportunités éducatives sur site et en ligne, à toutes les étapes importantes de leur voyage professionnel.

L’EHL est l’institution de référence en matière de gestion hôtelière au niveau mondial, avec le plus haut taux d’emploi de l’industrie. L’EHL est une entité de EHL Holding SA, un groupe dédié à l’enseignement dans les métiers de l’accueil.


Ce communiqué de presse a été publié par...




Ce communiqué de presse a été choisi par Anne-Laure Hecquet

Anne-Laure Hecquet, Communication & International Development Manager
Spécialisée en communication et en recrutement, Anne-Laure participe depuis 2018 au développement du Journal des Palaces en étant à l’écoute des besoins des recruteurs et des partenaires que ce soit dans la mise en place d’évènements ou d’outils et de services sur-mesure. Anne-Laure participe également à la rédaction d’articles pour nos Pages Carrière.


Vous aimerez aussi lire...

* La distinction française « Palace » apporte-t-elle une nouvelle vision du palace ?

* Yext : Comprendre les exigences des clients chinois hyper connectés à Paris

* Parution du livre "Créer ou Reprendre un Hôtel"



Inscrivez-vous à notre newsletter
pour ne rien rater de l'actualité !

< Actualité précédente Actualité suivante >
Consulter les archives des actualités




Questions

Vous êtes candidat ?
Consultez notre FAQ spécial candidat !

Vous êtes recruteur ?
Consultez notre FAQ spécial recruteur !